Ballon d’Or: Sadio Mané, le grand espoir de l’Afrique - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Ballon d’Or: Sadio Mané, le grand espoir de l’Afrique

media Sadio Mané avec le maillot de Liverpool en ligue des champions, le 13 mars 2019 face au Bayern. GUENTER SCHIFFMANN / AFP

Le 64e Ballon d'or sera remis ce lundi 2 décembre lors d'une cérémonie à Paris. Au rang des favoris et aux côtés des habituels Lionel Messi et Cristiano Ronaldo: plusieurs joueurs de Liverpool, vainqueurs de la Ligue des Champions. Parmi eux, le Sénégalais Sadio Mané, qui porte les espoirs de l'Afrique.

« Si vous donnez le Ballon d’Or au meilleur joueur de cette génération, donnez-le toujours à Lionel Messi. Si vous le donnez au meilleur joueur de la saison dernière, c’est Virgil van Dijk. » Cela pourrait être une phrase anodine, pourtant son auteur n'est autre que Jürgen Klopp, l'entraîneur de Liverpool. Un positionnement clair en faveur de son défenseur, importantissime dans la victoire finale des Reds en Ligue des Champions. Mais un avis qui oublie son attaquant sénégalais : Sadio Mané.

Car en terme de performances en 2019, peu de joueurs peuvent égaler l’international sénégalais: Ligue des Champions avec Liverpool, finale de CAN perdue, le tout avec 3 buts en Coupe d'Afrique et en terminant co-meilleur buteur du championnat d'Angleterre (23 buts).

Successeur de Weah ou de…Drogba

La régularité du gamin de Bambali est indiscutable. Son importance aussi dans les collectifs des Reds et des Lions du Sénégal dont il est l’un des capitaines.

De quoi permettre à Mané d'espérer succéder à George Weah, unique Ballon d'Or pour l'Afrique, il y a 24 ans déjà ? Les pronostics (et fuites) consacreraient l’Argentin Lionel Messi...

A défaut, le Sénégalais peut espérer au moins égaler ou battre la meilleure performance africaine de ces dernières années : la 4e place de Didier Drogba en 2007. Cette année-là, quatre joueurs du continent figuraient au palmarès. Ils sont cinq cette année : Sadio Mané, son compatriote de Naples Kalidou Koulibaly, l'Egyptien Mohamed Salah, le Gabonais Pierre Emeryck Aubameyang et l'Algérien Ryad Mahrez.

Jamais l'Afrique n'a compté autant de candidats à la récompense suprême, et jamais le continent n’a autant prié pour remporter son deuxième Ballon d’Or. Verdict : lundi soir.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.