CAN U23: une victoire d’entrée pour l’Égypte face au Mali - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN U23: une victoire d’entrée pour l’Égypte face au Mali

media Les Égyptiens se félicietnt de leur victoire afec au Mali. Le 08 novembre 2019. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Les jeunes Pharaons ont battu (1-0) vendredi 8 novembre les Aiglons du Mali en match d’ouverture de la CAN U23 qualificative pour les Jeux olympiques de Tokyo. Le Cameroun et le Ghana ont fait match nul (1-1).

L’équipe olympique d’Égypte a idéalement lancé sa CAN U23 en s’imposant (1-0) face au Mali vendredi au stade international du Caire. Les jeunes Pharaons ont assuré le minimum grâce à un but de la tête de Mostafa Mohamed bien servi par le pied gauche d'Abou El Fotouh (29e).

C’est une courte, mais précieuse, victoire pour les Égyptiens en quête d’une participation aux prochains JO mais aussi de rachat après la mauvaise CAN de leurs aînés en juillet dernier. « L’objectif est simple : se qualifier à Tokyo 2020 et remporter le trophée, a ainsi martelé le sélectionneur Shawky Gharib. Nous avons l’obligation de réaliser des performances pour satisfaire les supporters notamment après l’élimination prématurée de la sélection A de la CAN en juillet dernier ». Le technicien égyptien, qui a participé en tant que joueur aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984, rêve d’envoyer ses protégés à Tokyo.

Derby austral

C’est bien parti pour l’Égypte en attendant le deuxième match face au Ghana lundi prochain. Les Black starlets, eux, ont eu chaud face au Cameroun de Rigobert Song (1-1) en étant menés au score jusqu’à trois minutes de la fin. Dans une rencontre fermée, c’est Franck Junior Evina qui débloque la situation sur un superbe coup franc dans la lucarne (60e) avant que Mohamed Habib ne sauve le Ghana à la 87e minute.

Samedi, le Nigeria, tenant du titre et grand favori de la compétition, sera face à la Côte d’Ivoire pour son entrée en lice. Le deuxième match du groupe B sera un derby entre l’Afrique du Sud et la Zambie, deux équipes qui se connaissent bien. « C’est clair qu’en 2017, nous les avions battus à deux reprises à la CAN et a la COSAFA mais les choses ont changé même si l’objectif reste le même gagner pour bien entrer dans la compétition », a déclaré Beston Chambeshi, le technicien zambien.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.