La Guinée battue par les Comores en match de préparation - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

La Guinée battue par les Comores en match de préparation

media Les Guinéens Mohamed Yattara et Issiaga Sylla lors de la CAN 2019. Khaled DESOUKI / AFP

L’équipe des Comores a bien préparé le début des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2021 en battant celle de Guinée 1-0, ce 12 octobre 2019 à Versailles (France), en match amical. Pour les Guinéens, ce résultat est en revanche décevant, même si le milieu de terrain Naby Keita et l'attaquant Ibrahima Traoré étaient absents.

De notre envoyé spécial à Versailles,

La première de Didier Six à la tête du « Sily National », ce 12 octobre 2019 en région parisienne, ne restera pas dans les annales du football guinéen. Le Français et ses protégés ont été battus par des Comoriens qui ont parfaitement préparé leurs deux prochains matches, au Togo et face à l’Égypte, qui auront lieu en novembre, en qualifications de la Coupe d’Afrique des nations 2021.

Des Guinéens pas assez efficaces

En première période, la sélection guinéenne se heurte à une homologue comorienne bien en place et qui procède par contre-attaque. Le Guinée se procure pourtant les meilleures occasions, avec une demi-volée trop écrasée de l’attaquant Mohamed Yattara et surtout Seydouba Soumah. À la 34e minute, le petit attaquant, lancé en profondeur, dribble le portier adverse, Ali Ahamada. Mais il hésite à tirer depuis un angle fermé, ce qui laisse le temps à la défense comorienne de se regrouper.

Mécontent du rendement offensif de son équipe, le nouveau sélectionneur du « Sily National », Didier Six, fait notamment entrer en jeu Aboubacar Demba Camara et Aguibou Camara à la place de Yattara et Soumah, à la pause.

De leur côté, les « Cœlacanthes » se montrent dangereux sur un coup franc de leur star El Fardou Ben Nabouhane (17e), un coup de tête piqué pas cadré de Youn Zahary (39e). Visiblement satisfait de son onze, le coach des Comores, Amir Abdou, ne change quasiement rien pour la deuxième période.

Il manque un brin de lucidité et de réussite à El Fardou lorsque ce dernier rate un but à bout portant (53e) avant que sa frappe enroulée ne soit déviée en corner par le gardien Aly Keita (58e).

El Fardou Ben Nabouhane trouve la faille

Le pensionnaire de l’Etoile rouge de Belgrade trouve enfin la faille, à la 70e minute, d’un tir croisé : 1-0. Dans la foulée, Faïz Selemani manque le 2-0 en envoyant la balle au-dessus du cadre (75e). À la 86e minute, l'inévitable El Fardou Ben Nabouhane rate également la balle du KO en perdant un duel face à Keita.

Malgré une fin de partie débridée, le score n'évolue pas. C'est un mauvais résultat pour la Guinée, qui a encore un match de préparation face au Chili, le 15 octobre à Alicante (Espagne). Les Guinéens devront être plus convaincants, avant de défier le Mali puis la Namibie, dans un mois, en éliminatoires de la CAN 2021. Car les absences de Naby Keita au milieu de terrain et d’Ibrahima Traoré, ce samedi face aux Comores, ne peuvent pas tout expliquer…


LES RÉACTIONS APRÈS COMORES-GUINÉE

Amir Abdou, sélectionneur de l’équipe des Comores :

« On est une équipe joueuse, même si aujourd’hui on n’a pas été très bons dans l’animation offensive. Mais il y a eu cette discipline collective qui nous a permis d’obtenir un résultat aujourd’hui. Même si c’est un match amical, pour nous, c’est une belle victoire, car on a joué contre une grande nation. Il y a du mépris de la part de grandes nations… Je le sais car je lis les journaux. On s’est fait descendre dans un journal guinéen. Il y était indiqué qu’on avait des statistiques horribles. On a donné la réponse sur le terrain. »

Didier Six, sélectionneur de l’équipe de Guinée :

« Quand on a autant d’occasions de but et qu’on n'en met aucune, on sait d’où vient une défaite. Ne cherchez pas midi à quatorze heure. Il y a certaines choses à rectifier bien sûr, mais si on n’arrive pas à mettre le ballon au fond des filets… […] Il ne faut pas oublier que certains de nos joueurs importants sont blessés. Je ne m’appuie pas là-dessus par rapport à cette défaite. Mais c’est la réalité et on va s’appuyer dessus pour préparer les échéances de novembre. […] Quand on est nouveau sélectionneur et qu’on perd le premier match, ça inquiète toujours. Mais on dispose d’un potentiel et d’un effectif qui sont énormes. »

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.