Tous les joueurs sénégalais passés par le PSG avant Idrissa Gana Gueye - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Tous les joueurs sénégalais passés par le PSG avant Idrissa Gana Gueye

media Le défenseur sénégalais du PSG Aliou Cissé face à l'attaquant brésilien de Lyon Sonny Anderson, le 29 août 1999. Gerard Malie/AFP

Recruté par le Paris Saint-Germain, Idrissa Gana Gueye devient le dernier joueur international sénégalais à revêtir, d’une façon ou d’une autre, le maillot du club de la capitale. Depuis 2010, aucun Lion n’a joué le moindre match officiel pour Paris. Depuis Younousse Sankharé, plus précisément. Retour sur ces internationaux sénégalais qui sont passés au PSG.

Habib Beye (formé au club, 1997-1998)

C’est l’un des nombreux joueurs à avoir fait le trajet Paris-Marseille. Au PSG, Habib Beye a achevé sa formation, mais il n’a jamais joué. En 1998, à 21 ans, il quitte la capitale et passe enfin pro à Strasbourg. De 2003 à 2007, le défenseur porte ensuite les couleurs de l’Olympique de Marseille, où il brille et devient même capitaine avant de s’envoler pour l’Angleterre (Newcastle, Aston Villa, Doncaster).

Jules Bocandé (1986-1987)

En 1986, auréolé du titre de meilleur buteur du championnat de France obtenu avec Metz (23 buts en 1985-1986), Jules Bocandé rejoint le PSG, qui vient de remporter son premier titre de champion de France. Il ne s’y imposera pas au milieu de Vahid Halilhodzic, Dominique Rocheteau et Safet Susic et ne marquera qu’à 6 reprises. Un an et demi après son arrivée, l’attaquant s’en va retrouver son football à Nice.

Aliou Cissé (1998-2001)

L’actuel sélectionneur du Sénégal a porté le maillot du PSG pendant trois saisons (1998-2001). D’abord simple joueur de complément, le défenseur s’impose en titulaire en 1999 avant de se voir supplanter lors de la saison 2000-2001 quand Paris fait venir Frédéric Déhu, Sylvain Distin et Mauricio Pochettino. C’est quand même pendant ses années parisiennes qu’Aliou Cissé (aucun lien de parenté avec son coéquipier d’alors Edouard Cissé) devient international, puis capitaine sénégalais. En 2001, le défenseur file à Montpellier.

Boukary Dramé (formé au club à partir de 2000, 2005-2007)

Formé au PSG, Boukary Dramé fait ses débuts avec l’équipe première en 2005, à l’âge de 20 ans. En 2006-2007, au sein d’une équipe en perdition, l’international sénégalais est propulsé titulaire en défense au gré des méformes et blessures qui touchent l’effectif parisien et s’en sort honorablement. Il quitte le PSG à l’été 2007, direction Sochaux. Et après une éphémère expérience non-concluante en Espagne à la Real Sociedad, Boukary Dramé poursuit sa carrière en Italie.

Alboury Lah (1989-1993)

Repéré par Paris en 1989, Alboury Lah débarque dans la capitale en provenance du Sénégal. Mais l’attaquant n’aura jamais l’occasion de faire son trou sous les couleurs du PSG. Durant ses quatre années de contrat, il est prêté à deux reprises à Guingamp et à Châteauroux. Et en l’espace de deux saisons avec Paris, il ne dispute que six matches. Après son départ en 1993, on ne retrouve aucune trace de lui au sein d’un autre club, ce qui laisse penser à une retraite prise à seulement 27 ans.

Youssouf Sabaly (formé au club à partir de 2003, 2013-2017)

Il est le dernier Sénégalais à être passé par le PSG. Mais Youssouf Sabaly n’a jamais joué avec l’équipe première du club où il a fait toutes ses classes. Passé pro en 2013, le défenseur latéral droit a été prêté successivement à Evian-Thonon-Gaillard (devenu depuis Thonon Evian Grand Genève), Nantes et Bordeaux, où il s’est définitivement engagé en 2017, l’année où Aliou Cissé l’a appelé pour la première fois avec les Lions de la Téranga.

Younousse Sankharé (formé au club à partir de 2001, 2007-2011)

Quand Idrissa Gueye aura joué son premier match officiel avec le PSG, l’attente prendra fin. Le 15 mai 2010, Younousse Sankharé portait le maillot parisien pour la dernière fois (une défaite en Ligue 1 contre Montpellier 3-1), et depuis, aucun Sénégalais ne lui a succédé… jusqu’à ce que Gueye le fasse. Formé à Paris à partir de 2001, Sankharé a fait ses débuts avec l’équipe première en 2007, à une époque où l’entraîneur d’alors, Paul Le Guen, faisait volontiers confiance aux jeunes pousses parisiennes. Mais Sankharé ne s’imposera pas durablement. Il sera prêté à Reims puis à Dijon, club où il sera définitivement transféré en 2011. D’abord international espoir français, Younousse Sankharé joue pour le Sénégal depuis 2015. En Ligue A, il a également joué à Valenciennes, Guingamp, Lille et désormais Bordeaux.

Boubacar Sarr (joueur 1979-1983, entraîneur-adjoint/membre du staff 1998-2007)

Souvent appelé à tort « Sarr Boubacar », l’ancien attaquant a réussi la performance rare de jouer d’abord à Marseille (1975-1979), puis à Paris (1979-1983), puis à nouveau à Marseille (1983-1985). « Amoureux du PSG » comme il l’a confié à un site de supporters, le Sénégalais a inscrit 31 buts en 114 matches et participé aux victoires en Coupes de France 1982 et 1983. Il a retrouvé Paris à la fin des années 1990. Pendant neuf ans, Boubacar Sarr a été entraîneur-adjoint et a même assumé ponctuellement le rôle d’entraîneur principal au gré des différents limogeages.

Oumar Sène (1985-1992)

Arrivé en France en 1981 à Laval, Oumar Sène change de dimension quand il répond à l’appel du PSG en 1985. Devenu entretemps international sénégalais, le milieu de terrain se fond dans l’effectif parisien et frappe un grand coup dès sa première saison dans la capitale. Le 11 avril 1986, Paris affronte Monaco au Parc des Princes. Le leader du championnat de France peut s’offrir son premier titre de champion en s’imposant. A la 89e minute, le score est toujours de 0-0. Safet Susic botte un corner. Omar Da Fonseca est à la réception et rate complètement sa reprise… mais pas Oumar Sène, qui est là aussi et inscrit l’unique but du match. Le but du titre. Le Sénégalais fait chavirer son club, dont il portera les couleurs jusqu’à sa retraite en 1992. Il aura joué 200 matches et inscrit 18 buts pendant ses 7 années à Paris.

Sans oublier…

Khalilou Fadiga a aussi évolué chez les juniors du PSG, mais lui a connu une carrière brillante ensuite à Auxerre et avec le fameux Sénégal de 2002, avant qu’un problème cardiaque ne parasite son ascension à l’Inter Milan et la fin de sa carrière.

En 2014-2015, Santy Ngom a joué pour l’équipe réserve du PSG. Il appartient désormais à Nantes, où il revient d’un prêt de six mois à Nancy. L’attaquant a connu sa première cape internationale en mars 2018 avec le Sénégal. Enfin, en début d’année 2004, le PSG a fait venir en prêt le prometteur milieu de terrain sénégalais

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.