[CAN 2019] Riyad Mahrez: «C’est mon but le plus important en sélection» - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

[CAN 2019] Riyad Mahrez: «C’est mon but le plus important en sélection»

media Riyad Mahrez entouré par ses coéquipiers, le 14 juillet 2019. Pierre René-Worms/RFI

L’Algérie s’est imposée face au Nigeria (2-1) en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations grâce à un coup franc de Riyad Mahrez à la toute dernière minute du temps additionnel. Le joueur de Manchester City fait un retour en grâce pour devenir le nouveau héros national avant la finale. Réactions.

De notre envoyé spécial au Caire,

Après 29 ans d'absence, l’Algérie va retrouver la finale de la CAN grâce à sa victoire contre le Nigeria (2-1). Les Fennecs peuvent remercier Riyad Mahrez, auteur d'un magnifique coup franc à la dernière minute de jeu (90e+5). « C’est mon but le plus important en sélection. On est heureux de rendre le peuple fier, c’était notre objectif. C’est mon rêve de remporter la Coupe d’Afrique, il reste un match. On va se concentrer car ce sera une autre bataille contre le Sénégal. »

« Maintenant il y a une finale, et une finale c’est fait pour être gagnée »

Riyad Mahrez (13 buts en sélection) avait été buteur lors du premier match face au Kenya et en huitièmes de finale contre la Guinée. Le milieu de terrain offensif de Manchester City jouera la troisième finale de l’Algérie après celles de 1980 (défaite 0-3 face au Nigeria) et 1990 (victoire 1-0 face au Nigeria). Pour une fois, le Nigeria ne sera pas l’adversaire des Verts pour le titre !

Et les joueurs de Djamel Belmadi n'auront plus qu'une idée en tête : rééditer l'exploit de leurs aînés, vainqueurs de la compétition en 1990 avec Rabah Madjer, qui a laissé sa place de sélectionneur à Belmadi. « Maintenant il y a une finale, et une finale c’est fait pour être gagnée. Je crois que ça va être un beau combat », commente l’ancien joueur de Marseille qui a ressenti le penalty du Nigeria comme une injustice. Il ajoute : « On le mérite. On a bien joué durant ce tournoi et nous avons la meilleure équipe. On y a cru jusqu'au bout et ça va nous servir dans un avenir proche. »

« On aurait pu faire la différence plus tôt »

« On a contrôlé le match et on aurait pu faire la différence plus tôt, mais il a fallu attendre la dernière minute. Tant mieux pour le spectacle. On mérite cette victoire. On sait pourquoi on est venu ici. On veut ramener la Coupe à la maison », indique Sofiane Feghouli qui avait inscrit un but lors des quarts de finale face à la Côte d’Ivoire.  

« Je ne réalise pas que l’on est en finale », témoigne Ramy Bensebaïni. Le joueur du Stade Rennais continue : « Il va falloir récupérer. Ce n’était pas simple face au Nigeria. Après le penalty on s’est dit que ce n’était pas fini et qu’il y aurait d’autres occasions. Après avoir éliminé la Côte d’Ivoire, nous étions confiants. »

Inespéré avant le début de la compétition, le parcours des hommes de Djamel Belmadi est remarquable. Les Fennecs n’avaient plus fait rêver le peuple algérien depuis le huitième de finale du Mondial 2014 au Brésil face à l'Allemagne.

► À lire aussi: Calendrier, résultats et classements de la Coupe d'Afrique

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.