CAN 2019: tristesse chez les Lions indomptables du Cameroun - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2019: tristesse chez les Lions indomptables du Cameroun

media Ola Aïna à la lutte avec Clinton Njie lors de Nigeria-Cameroun. Pierre René-Worms/RFI

Le Cameroun a été éliminé par le Nigeria en huitièmes de final à Alexandrie ce samedi 6 juillet. Tenant du titre, les Lions indomptables rentrent au Cameroun dans la tristesse. Le duel de géants a tourné à l'avantage des Super Eagles. Réactions.

De notre envoyé spécial à Alexandrie,

La défaite face au Nigeria a été difficile à avaler pour les Lions indomptables. Les Camerounais sont restés très longtemps dans le vestiaire avant de venir faire face à la presse. Le champion en titre n’a pas réussi à se hisser en quarts de finale. Au premier tour, les hommes de Clarence Seedorf n’avaient pas vraiment convaincu et devaient faire face aux critiques. Ce samedi soir, à Alexandrie, au terme d'un match au scénario incroyable, où les Lions ont mené avant de se faire rattraper, les visages étaient fermés.

Difficile de trouver les mots

« Nous sommes évidemment très déçus. On menait et on voulait gagner ce match, raconte Eric Choupo-Moting. C’est difficile de trouver les mots et les explications. C’est plus compliqué d’arriver comme le champion en titre. Les gens te regardent différemment. Je crois qu’aujourd’hui, il y avait deux équipes de même qualité sur le terrain, malheureusement c'est le Nigeria qui est passé. Ça fait mal de perdre ce match. Je félicite les Nigérians même si je ne veux pas commenter leur victoire. »

Pour Gaëtan Bong, la défaite est aussi difficile à admettre. Même s’il y a beaucoup de tristesse sur son visage, le joueur de Brighton est « fier » de ses coéquipiers. « On avait une bonne équipe. Mais pour gagner la CAN, il faut aussi un peu de chance. On a progressé, même si tout n’est pas parfait. On gagne en équipe et on perd en équipe. »

« Il y a quand même de quoi avoir des regrets »

Une grande affiche avant l’heure a-t-elle déstabilisé les Lions ? « Je ne le crois pas », avance Gaëtan Bong. Il ajoute : « Le Bénin, troisième de notre groupe s’est qualifié contre le Maroc. Dans une compétition, il y a toujours un peu de chance. Le Bénin n’avait gagné aucun match (en CAN, ndlr) avant d’éliminer le Maroc. »

« Il y a quand même de quoi avoir des regrets », dit Georges Mandjeck qui est sorti avant les deux derniers buts du Nigeria. Le joueur du Macabi Haïfa aurait voulu rester sur le terrain mais accepte le choix du coach. « Je crois qu’il y a eu des erreurs d’inattention. Le Nigeria n’a pas été dangereux. Je voudrais revoir les deux buts. Je ne sais pas comment ils sont arrivés ».

En 2021, la Coupe d’Afrique des nations sera organisée au pays des Lions indomptables et de Samuel Eto’o. Ce soir, dans la fraîcheur d’Alexandrie, ils sont plusieurs à se dire qu’il faudra montrer autre chose pour remporter la CAN à la maison.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.