[CAN 2019] Stuart Baxter: «La pression sera davantage sur l’Égypte» - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

[CAN 2019] Stuart Baxter: «La pression sera davantage sur l’Égypte»

media Le sélectionneur sud-africain Stuart Baxter avant le match face à l'Egypte à la CAN 2019. OZAN KOSE / AFP

L’équipe d’Afrique du Sud s’est qualifiée de justesse pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations. Les Sud-Africains vont désormais défier l’Égypte, hôte de la CAN 2019, ce 6 juillet au Caire. Leur sélectionneur, Stuart Baxter, assure que les Bafana Bafana peuvent contrarier les Pharaons, à condition de régler certains problèmes offensifs.

RFI : Stuart Baxter, l’équipe d’Afrique du Sud a-t-elle la pression sachant que tout le public sera derrière l’Égypte, durant ce huitième de finale de la CAN ?

Stuart Baxter : L’organisation du tournoi fait qu’on a très peu de temps pour se préparer correctement entre deux matches. Donc vous devez débriefer le match précédent puis réfléchir au match suivant en très peu de temps. Le fait qu’on joue contre la nation-hôtesse est exaltant. Je pense que la pression sera probablement plus sur eux, connaissant les Égyptiens, leur passion pour le football, leurs attentes très fortes et les très grands joueurs dont leur équipe dispose. Parce que pour eux, ce serait un désastre national si l’Afrique du Sud les battait. Pour eux, ce serait une très grosse déception.

Nous allons nous rendre à ce match sans faire de bruit, tout en croyant dans le fait que nous pouvons les contrarier. Même si nous savons que nous devrons jouer très très bien. Parce que nous aurons en face de nous une bonne équipe d’Égypte. Ils bénéficieront d’un soutien massif au coup d’envoi du match. Une de nos tâches sera peut-être de rendre le public silencieux en étant un adversaire plus coriace que ce que les gens peuvent penser.

Est-ce que votre milieu de terrain Dean Furman sera rétabli, après sa blessure à un genou ?

Dean Furman s’est entraîné, hier, de manière plutôt bonne. On l’a mis au repos par précaution. On a voulu voir comment il réagissait durant l’entraînement. Au moment où je vous parle, il effectue des tests avec les médecins. Le staff médical me dira tout à l’heure s’il est apte à prendre part à l’entraînement d’avant-match. Et s’il en est capable, il jouera face à l’Égypte.

Comment avez-vous fait pour rendre la vie difficile aux Marocains (défaite 0-1 sur le fil) lors de votre dernier match et comment comptez-vous en faire de même face aux Égyptiens ?

Presque tous les matches de cette CAN 2019 ont été serrés. La plupart des rencontres ont basculé dans un sens sur un ou deux détails. Notre confrontation face au Maroc en a été un bon exemple, comme celle du Maroc face à la Namibie. Nous voulions gagner cette partie face aux Marocains, d’une certaine façon. Ce n’est peut-être pas la meilleure pour battre l’Égypte. Nous devons trouver une stratégie pour les empêcher de jouer et leur faire mal. Face au Maroc, j’étais déçu de la manière dont nous avons attaqué. Si vous vous penchez sur l’histoire, l’Afrique du Sud est généralement plus douée pour attaquer que pour défendre. Nous avions une attaque très mobile. Or, durant cette CAN 2019, nous n’avons pas vraiment montré nos capacités offensives, jusqu’à présent. Si nous voulons avoir une chance face à une équipe comme l’Égypte, au Caire, nous devons être aussi difficiles à faire plier que compliqués à arrêter. Si nous ne réglons pas nos problèmes, c’est nous qui en aurons. Mais si nous y parvenons, ça pourrait donner lieu à un match intéressant.

À lire aussi : Calendrier, résultats et classements de la Coupe d'Afrique

Propos recueillis en conférence de presse,

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.