CAN 2019: les «Écureuils» du Bénin grappillent un petit point - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2019: les «Écureuils» du Bénin grappillent un petit point

media Le Béninois Mickaël Poté (à gauche) face à la Guinée Bissau, au premier tour de la CAN 2019. RFI/Pierre René-Worms

Face à la Guinée-Bissau, ce 29 juin à Ismaïlia, l’équipe du Bénin a concédé le nul (0-0). Avec 2 points pris en deux matches, les Béninois auront besoin de réaliser une bonne performance face aux Camerounais, le 2 juillet prochain. Une qualification des « Ecureuils » en huitièmes de finale de la CAN 2019 est à ce prix.

De notre envoyé spécial à Ismaïlia,

Le neuvième jour de cette Coupe d’Afrique des nations 2019 ne restera pas dans les annales du football. Et le match Bénin-Guinée-Bissau de ce 29 juin n’a pas fait exception. Après Mauritanie-Angola (0-0) dans le groupe F et Cameroun-Ghana dans le groupe E (0-0), Béninois Bissau-Guinéens ont offert à peine plus de spectacle aux quelques centaines de spectateurs restés dans les tribunes de l’Ismailia Stadium après le pseudo-choc entre Camerounais et Ghanéens.

À (RE)LIRE ► CAN 2019 : Calendrier, résultats et classements de la Coupe d'Afrique

Les « Ecureuils » n’ont pourtant pas ménagé leur peine. Le milieu de terrain Jordan Adeoti a coupé la trajectoire d’un corner (12e), puis l’attaquent Steve Mounié a cherché la faille dans un angle fermé (37e), avant de rater un coup de tête (75e).

Gagner, enfin, face au Cameroun

Malgré les chants et les danses de leurs supporters, les joueurs de Michel Dussuyer n’ont toutefois jamais réussi à se surpasser comme ils avaient pu le faire face au Cameroun (2-2), le 25 juin.

Le sélectionneur français a pourtant aligné quasiment le même onze que face aux « Black Stars », le meneur de jeu Stéphane Sessegnon effectuant son retour après avoir purgé sa suspension.

Mais ses protégés se sont heurtés à une équipe bissau-guinéenne accrocheuse et solidaire à défaut d’être inspirée. Seul le milieu de terrain Sory Mané s’est montré menaçant avec quelques frappes puissantes (19e, 33e).

Score finale : 0-0. Résultat, le Bénin n’a toujours pas remporté la première victoire de son histoire en phase finale de Coupe d’Afrique des nations. Si elle veut se qualifier pour les huitièmes de finale du tournoi, elle aura sans doute besoin d’y parvenir le 2 juillet prochain, face au Cameroun.

 Si le direct ne s'affiche pas, cliquez ici.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.