CAN 2019: le point avant une troisième journée à suspense - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2019: le point avant une troisième journée à suspense

media L'Ouganda, entraînée par le Français Sébastien Desabre, est en bonne position pour se qualiier en huitièmes de finale de la CAN 2019 RFI/ Pierre-René Worms

La troisième et dernière journée du premier tour de la CAN 2019 commence dimanche et se termine mardi. Il ne restera alors que 16 équipes sur les 24 engagées ; les deux premières de chaque groupe ainsi que les quatre meilleures troisièmes. A l’instar de la Tanzanie, déja éliminée, les pays déjà qualifiés joueront leur troisième match sans pression. Certains «gros» auront intérêt à assurer leur qualification, alors que d’autres vont avoir besoin d’un exploit mais aussi d’une calculette pour passer le second tour. RFI fait le point avant cette journée cruciale.

De notre envoyé spécial au Caire,

Qualifiés, éliminée...

Avec deux victoires en deux matches, l’Egypte, l’Algérie, le Nigeria, et le Maroc ont déjà validé leur place en huitièmes de finale. Dans ce quatuor, seule la sélection des Fennecs est assurée de la première place dans son groupe. Les autres auront besoin d’un match nul au moins pour terminer premiers de leur poule. L’Egypte ne devra pas perdre contre l’Ouganda, le Nigeria face à Madagascar et le Maroc devant l’Afrique du sud.

Du côté des éliminés, la Tanzanie est la première sélection qui a vu le couperet s’abattre sur elle. Les Taïfa Stars ont perdu leurs deux premiers matches et sont assurés de finir quatrièmes de la poule C.

En ballotage favorable

L’Ouganda, avec quatre points et une différence de buts favorable (+2) peut rêver d’une qualification en huitièmes de finale. Seule une large défaite, combinée à une large victoire de la RDC sur le Zimbabwe ou vice-versa, pourrait l’inquiéter. Le Sénégal a en main sa qualification, il ne faudra pas perdre contre le Kenya pour assurer sa deuxième place. Pour son adversaire également, le match nul peut lui garantir une place de meilleure troisième.

Avec quatre points le Mali est en position confortable, même si une défaite face à l’Angola, obligée de gagner lors de la dernière journée, pourrait le faire trembler. Madagascar n’a pas tremblé face à la Guinée (2-2) encore moins devant le Burundi (1-0). Maintenant, il faut tenir devant le Nigeria déjà qualifié. Battue par le Maroc, la Côte d’Ivoire devra s’imposer devant la Namibie, pour s’ouvrir les portes des huitièmes. Le Cameroun, champion en titre, est aussi sur la bonne voie avec quatre points. Il ne faudra tout de même pas perdre face au Bénin, qui a besoin d’une victoire impérative.

À (RE)LIRE ► CAN 2019 : Calendrier, résultats et classements de la Coupe d'Afrique

Ce n’est pas gagné

Avec trois points, l’Afrique du Sud doit au moins obtenir le match nul face au Maroc, déjà qualifié, pour espérer terminer deuxième ou meilleur troisième. La Tunisie, qui n’a pris que deux points en deux matches, a l’obligation de l’emporter face à la Mauritanie pour assurer sa qualification. La mission sera plus délicate pour l’Angola qui doit également gagner devant le Mali dans la même poule E. Le Ghana, la Guinée-Bissau et le Bénin sont la même poule F. Les trois ont besoin d’une victoire pour se qualifier. Les deux premiers se feront face, le troisième défiera le Cameroun.

En danger

La RDC est quasiment éliminée après deux défaites et s’accroche à l’infime espoir de battre le Zimbabwe et prier. Les Warriors ont le même but ; s’imposer face aux Léopards et espérer faire partie des meilleurs troisièmes avec quatre points. C’est la même équation pour la Guinée (1 point) qui devra écarter le Burundi, déjà battu deux fois.

La Namibie, avec également deux revers, va devoir battre la Côte d’Ivoire et prier, tout comme la Guinée Bissau (1 point) face au Ghana, et la Mauritanie devant la Tunisie.

Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.