CAN 2019: première partie du contrat remplie pour le Maroc - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2019: première partie du contrat remplie pour le Maroc

media Le Marocain Hakim Ziyech. RFI/Pierre René-Worms

L’équipe du Maroc s’est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019, ce 28 juin au Caire, en battant celle de Côte d’Ivoire 1-0. Pour les Marocains, c’est une satisfaction mais pas une fin en soi.

De notre envoyé spécial au Caire,

Les Marocains ont filé droit au bus ou presque, après avoir touché au but : se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Pas de grands sourires ni de grandes effusions après avoir pourtant battu 1-0 l’équipe de Côte d’Ivoire, ce 28 juin au Caire.

« C’est un soulagement, jure pourtant le défenseur Yunis Abdelhamid. Quand on arrive à gagner les deux premiers matches d’une compétition, c’est forcément une satisfaction ». Il ajoute : « Ce n’est que le début. Il ne faut pas s’enflammer. Il nous reste un dernier match à gagner. Il faut continuer à monter en puissance. »

À (RE)LIRE ► CAN 2019: le Maroc s’impose et se qualifie face à la Côte d’Ivoire

« Ce n’est qu’un match de groupe »

Le défenseur Romain Saïss ne compte pas, lui aussi, s’arrêter en si bon chemin. « Maintenant qu’on est qualifié, il faut assurer la première place. C’est aussi ce qu’on est venu chercher, souligne-t-il, au micro d'Antoin Grognet. On est très content des six points qu’on a pris. Mais il faut bien négocier le match face à l’Afrique du Sud, lundi, pour terminer en tête ».

Hervé Renard, le sélectionneur des « Lions de l’Atlas » et ex-coach des « Eléphants », a, lui, tenu à rendre hommage aux Ivoiriens. « Ce n’est jamais facile d’affronter la Côte d’Ivoire, affirme le Français. C’est une grande équipe en Afrique. Mais, aujourd’hui, on a su être à la hauteur. Félicitations à mes joueurs. Mais ce n’est qu’un match de groupe. Des rencontres comme celles-ci il y en aura d’autres. Et il faudra les négocier aussi bien ».

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.