CAN 2019: les Algériens ne s’enflamment pas, les Sénégalais retiennent la leçon - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2019: les Algériens ne s’enflamment pas, les Sénégalais retiennent la leçon

media Le Sénégalais Sadio Mané face à l'Algérien Adlene Guedioura. Pierre René-Worms/RFI

Malgré une victoire (1-0) de prestige devant le Sénégal, un des favoris de la CAN, les joueurs d’Algérie entendent garder les pieds sur terre. Les Sénégalais, eux, comptent se relever de cette contreperformance et battre le Kenya lors de leur dernier match de poule pour aller en huitièmes de finale.

De notre envoyé spécial au Caire,

« Battre le Sénégal n’est pas chose aisée, mais ce n’est que le deuxième match. » Djamel Belmadi, le sélectionneur d’Algérie a quasiment repris son discours d’avant match. Jouer le Sénégal, c’était important, mais pas décisif et la victoire est loin d’être une fin en soi continue de penser le patron des Fennecs. Ses protégés, malgré le fait de s’être offert un gros de la CAN, semblent garder les pieds sur terre. « Ce n’est qu’un match, il ne faut pas s’enflammer », a vite réagi le buteur de la soirée, Youcef Belaïli. Son coéquipier Ismael Bennacer, désigné homme du match est sur la même longueur d’onde. « Le plus important est d’avoir gagné pour prendre la tête de notre groupe. Il faut se concentrer sur la prochaine rencontre face à la Tanzanie et terminer en beauté. »

Remplaçant lors de cette rencontre le défenseur Mehdi Tahrat a loué le « réalisme » de ses coéquipiers, mais avertit également : « Ce n’est que le deuxième match, il ne faut pas s’enflammer », tout en ne cachant pas l’ambition qui grandit après cette victoire. « Avoir fait un gros match comme celui-là, cela donne encore plus de confiance. On va essayer d’aller le plus loin possible ».

Objectif Kenya

Du côté sénégalais, même si la déception dominait après le match, les Lions veulent rebondir et retenir les leçons de cette défaite («un avertissement») qui s’est joué « sur des détails », selon leur sélectionneur Aliou Cissé. « Il faut continuer à travailler. Il reste encore un match », ajoute-t-il.

« Il faut que ce match nous serve de leçon pour la suite de la compétition, renchérit l'attaquant Mbaye Niang. Il faut qu’on analyse ce match parce que c’était une grosse équipe, mais il ne faut pas que cela soit dramatique. Il faut se servir de cette défaite pour avancer et progresser. »

Pour le défenseur central, Kalidou Koulibaly, le Sénégal n’a « pas à rougir » de ce revers. « C’est dommage qu’on ait perdu le match, mais je pense qu’on n’a pas à rougir. On va prendre des leçons de ce match. L’Algérie nous craignait et c’était très difficile, mais il ne faut pas baisser la tête. »

Forfait à cause d’une blessure à la cuisse, Idrissa Guèye appelle à « tirer les enseignements de cette rencontre et se projeter rapidement sur celle contre le Kenya ». « Il faut se concentrer pour le prochain match, insiste aussi Henri Saivet. Il n’y a plus rien à dire ».

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.