CAN 2019: une Guinée déçue qui doit se remobiliser - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2019: une Guinée déçue qui doit se remobiliser

media Le Guinéen Naby Keïta et le Nigérian Wilfred Ndidi. Suhaib Salem/Reuters

La Guinée s’est inclinée face au Nigeria à Alexandrie ce mercredi 26 juin (1-0). Après un match nul face à Madagascar, le Syli national n’a qu’un seul point après la deuxième journée. L’heure est à la remobilisation avant le match de la dernière chance face au Burundi le 30 juin. Déclarations.

De notre envoyé spécial à Alexandrie,

« Encore une fois on a pris le même but que face à Madagascar et on n’a pas le droit ». Difficile pour Ibrahima Traoré de cacher sa déception après la défaite face au Nigeria (1-0). Pourtant, le capitaine des Guinéens avoue que son équipe, qui n’a pas eu beaucoup d’occasions, était bien en place pour faire face à une des meilleures nations africaines. « Prendre ce but en seconde période a tout changé », dit-il la mine résignée.

À (RE)LIRE ► CAN 2019 : Calendrier, résultats et classements de la Coupe d'Afrique

Les Nigérians n’avaient plus qu’à gérer. La Guinée n’a pris qu’un seul point en deux matches et désormais il va falloir tout donner face au Burundi. « Ce n’est pas terminé, et dimanche ce sera une finale contre le Burundi pour arracher cette qualification », avance-t-il.

Un retour difficile pour Naby Keïta 

Paul Put avait perdu en finale avec le Burkina Faso lors de la CAN 2013 face au Nigeria. Avec la Guinée, le technicien belge n’a pas eu le loisir de prendre sa revanche. « Affronter le Nigeria, c’est affronter une grande équipe. On ne s'est pas donné la chance de gagner face à une équipe talentueuse et organisée. Il faut être réaliste, nous avons joué face à une des meilleures équipes du continent africain », indique Paul Put.  

Et la star de l’équipe, Naby Keïta, n’a rien pu faire pour offrir une victoire au Syli. « Aujourd’hui c’était ma première titularisation. Ce n’était pas évident pour moi après ma blessure. Mais je ne veux pas me chercher des excuses. On a encore un match et on va se débrouiller pour le gagner. C’est important pour moi de motiver l’équipe et de ne pas baisser la tête. Je serai là pour le match face au Burundi. Il va falloir corriger nos erreurs à l’entraînement », raconte le joueur de Liverpool. « J’espère qu’il va bien gérer et se reposer pour être à fond sur le dernier match », lâche Fodé Koïta à propos de son compatriote.

À (RE)LIRE ► CAN 2019: Le Nigeria domine la Guinée en faisant le minimum syndical

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.