CAN 2019: l'Ouganda et le Zimbabwe se quittent sur un nul - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2019: l'Ouganda et le Zimbabwe se quittent sur un nul

media L'Ougandais Patrick Kaddu à la lutte avec deux joueurs zimbabwéens le 26 juin 2019. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

Après sa surprenante victoire 2-0 contre la RDC lors de son premier match dans cette CAN 2019, l’Ouganda pouvait espérer se qualifier pour les huitièmes de finale dès ce mercredi 26 juin en cas de succès contre le Zimbabwe. Les deux équipes se sont quittées sur un match nul 1-1 mais elles conservent leurs chances de passer le premier tour.

L’Ouganda n’a pas vu les huitièmes de finale depuis 1978, et pendant les 40 première minutes de cette rencontre du groupe A face au Zimbabwe, les Cranes se sont certainement dit qu’ils étaient bien partis pour conjurer le sort.

À (RE)LIRE ► CAN 2019 : Calendrier, résultats et classements de la Coupe d'Afrique

Les hommes de Sébastien Desabre avaient déjà créé la surprise en s’imposant 2-0 face à la RD Congo le 22 juin, et ils sont repartis sur les mêmes bases dans ce match. Grâce à beaucoup d’engagement et d’intensité, les Ougandais ont pris l’avantage dès la 12e minute de jeu. Sur une frappe mal repoussée par le gardien des Warriors George Chigova, Emmanuel Okwi, en renard des surfaces, en a profité pour glisser la balle au fond des filets.

Le Zimbabwe revient dans le match

Dès lors, on imaginait l’Ouganda être la deuxième équipe, après le Nigeria, à valider son ticket pour les huitièmes de finale. C’était sans compter sur l’abnégation des Zimbabwéens qui avaient déjà offert une belle résistance à l’Égypte, contre laquelle ils avaient perdu 1-0 lors du match d’ouverture de la compétition.

Après l’ouverture du score, les Cranes ont levé le pied, la faute peut-être à la chaleur étouffante du Caire où le thermomètre indiquait encore 37°C à 19h, et les Warriors ont repris l’initiative du match jusqu’à l’égalisation de Khama Billiat, auteur d’un excellent match, à la 40e minute, à la réception d’un centre en retrait du très remuant Ovidy Karuru.

Un groupe A très ouvert

La seconde période a ensuite été marquée par la domination des Zimbabwéens tout proches de prendre l’avantage lorsque leur capitaine emblématique, Knowledge Musona, a loupé l’immanquable en envoyant le ballon sur la barre transversale du but laissé vide par Denis Onyango.

Les Cranes se sont remis à l’endroit et dans les vingt dernières minutes, ce sont bien eux qui se sont montrés les plus dangereux sans pour autant réussir à convertir leurs occasions. Mais ce match nul est loin d’être un mauvais résultat pour les joueurs de Sébastien Desabre. Avec quatre points, l’Ouganda, qui affrontera l’Égypte pour son dernier match de poule, est en très bonne position pour se qualifier pour les huitièmes de finale. Quant au Zimbabwe, une victoire face à la RD Congo le 30 juin pourrait lui permettre de valider in extremis son billet pour la suite de la compétition. Ce groupe A n’a jamais été aussi ouvert.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.