CAN 2019: Youssouf Mulumbu ne veut pas avoir de regrets avec la RDC - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2019: Youssouf Mulumbu ne veut pas avoir de regrets avec la RDC

media Le Congolais Youssouf Mulumbu. tch against Uganda at Cairo International Stadium, Egypt June 19

Forfait pour le premier match de la RDC à la CAN 2019, Youssouf Mulumbu espère être rétabli pour le second, dans le groupe A de la Coupe d’Afrique des nations. Le capitaine, blessé face à l’Ouganda (0-2), ne veut pas avoir de regrets face à l’Egypte, ce 26 juin au Caire. Histoire de ne pas finir prématurément ce qui pourrait être, à 32 ans, sa dernière grande compétition avec les « Léopards ».

De notre envoyé spécial au Caire,

Jouera ou jouera pas face à l’équipe d’Egypte, ce 26 juin au Caire, dans le groupe A de la Coupe d’Afrique des nations 2019 ? Youssouf Mulumbu, blessé, n’a pas pu disputer la première rencontre des « Léopards » durant la CAN 2019. Après ce revers (0-2) fâcheux face aux Ougandais, le milieu de terrain espère évidemment être rétabli pour le choc face aux « Pharaons ».

► À lire aussi : CAN 2019 : la RDC chute d’entrée face à l’Ouganda

« Ça a été un peu difficile pour moi de manquer le premier match, soupire le capitaine, en conférence de presse. J’ai repris la course depuis deux jours. Donc, aujourd’hui, on va encore travailler avec le groupe. Puis, le coach prendra sa décision concernant le fait de savoir si je participerais à la rencontre ou pas ».

Le leader des « Léopards »

En RD Congo, les pépins physiques de Youssouf Mulumbu ont fait couler beaucoup d’encre, avant la sortie de route face aux Ougandais. Et pour cause : le récupérateur est le leader et l’âme de cette sélection. Celui qui recadre et qui encourage ses partenaires. Un peu comme un deuxième entraîneur sur le terrain. Lorsque le pensionnaire de Kilmarnock (Ecosse) évoque ses coéquipiers, il en parle d’ailleurs comme étant « mes joueurs ». « Hier, après la fin de l’entraînement, j’ai félicité les joueurs parce que j’ai senti de l’implication et de la discipline. Et j’ai surtout senti de l’envie », explique par exemple le numéro 7.

Florent Ibenge, le sélectionneur de la RDC, l’a en tout cas confirmé : il y aura des changements entre le onze qui a débuté face aux « Cranes » et celui va affronter les Égyptiens. « Forcément, j’aurais des regrets si je ne joue pas, admet l’intéressé. J’ai fait une bonne préparation. Et le coach le sait : j’avais beaucoup d’envie (en vue du match face à l’Ouganda, Ndlr) ».

► À lire aussi : CAN 2019 : Calendrier, résultats et classements de la Coupe d'Afrique

Pas seulement parce que Youssouf Mulumbu rêve de faire mieux en Egypte que la 3e place décrochée à la Coupe d’Afrique des nations 2015. Mais aussi parce que, à 32 ans, le joueur sait qu’il dispute peut-être sa dernière phase finale de CAN, après les éditions 2013, 2015 et 2017. « J’ai envie d’aider les jeunes. J’ai envie d’aider cette équipe », lâche celui qui n’a pas toujours eu un parcours rectiligne en équipe nationale et qui avait fait une pause avec la sélection après la CAN gabonaise. « J’ai connu beaucoup de blessures quand je suis venu en sélection, rappelle-t-il. Ça ne remet pas en cause mon envie. Malheureusement, ce sont des aléas du football. Il faut savoir s’adapter ». Il conclut, plein d’espoir : « Je vais peut-être jouer demain, ou peut-être pas. Mais il y aura encore le troisième match (face au Zimbabwe, le 30 juin au Caire, Ndlr), voire des huitièmes de finale ou des quarts de finale. Cette compétition est tellement longue… »

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.