CAN 2019: L’Égypte débute par une victoire dans la douleur face au Zimbabwe - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2019: L’Égypte débute par une victoire dans la douleur face au Zimbabwe

media Trezeguet a marqué le premier but de la CAN 2019 pour l'Egypte. RFI/ Pierre-René Worms

Les Pharaons d’Egypte ont battu les Warriors du Zimbabwe en match d’ouverture de la CAN 2019 (1-0). Devant un public acquis à leur cause et en présence du président al-Sissi, Mohamed Salah et ses coéquipiers ont souffert avant d’assurer un succès précieux grâce à un but de Trezeguet.

L’avant-match avait commencé dans la musique, la danse, et le « no stress » pour les joueurs du Zimbabwe qui ont quitté leur hôtel en chantant et avec le sourire. Les Warriors avaient choisi leur façon de faire baisser la pression avant de défier le grand favori de la CAN, l’Égypte, soutenu par tout un peuple. Un peuple rouge représenté par les 74 000 spectateurs du stade international du Caire qui n’ont cessé de crier leur amour à leurs Pharaons.

Devant le président Abdel Fattah al-Sissi, qui a eu moins de succès à l’applaudimètre que la star Mohamed Salah, l’Égypte a assuré une victoire plus compliquée que prévue face à de valeureux Zimbabwéens qui ont longtemps contrarié leurs plans.

Le spectacle du match a été beaucoup moins réussi que celui de la cérémonie d’ouverture, enflammée et féérique. Sur la pelouse, les 22 acteurs ont disputé une partie serrée, sans grand rythme, sans doute gênés par la chaleur et les 31°C au coup d’envoi.

Dans son antre, l’Égypte a bien voulu emballer le match dès les premières secondes s’offrant deux belles occasions (10e et 13e) sous l’impulsion de Salah, mais El Said bute sur Sibanda une première fois et ne cadre pas son tir sur sa seconde tentative. Un peu trop dépendants de leur star de Liverpool, les Pharaons ont affiché un jeu stéréotypé qui a beaucoup penché sur le côté droit, celui de Salah. Dans la profondeur comme dans les pieds, le numéro 10 égyptien était régulièrement recherché.

Trezeguet éclipse Salah

Ce n’est pas un hasard que l’ouverture du score soit venue du côté gauche, le moins surveillé par la défense, sur une percée de Mahmoud Hassan. Celui qui est plus connu sous le nom de Trezeguet récupère donc le ballon sur le côté gauche égyptien, élimine un joueur, et après un relais avec Ashraf, ouvre son pied dans la surface pour battre Sibanda et inscrire le premier but de cette CAN (41e).

Mohamed Salah a manqué de réalisme face au Zimbabwe RFI/ Pierre-René Worms

L’Égypte a marqué sur un de ses temps faibles, mais en face, les Warriors n’ont jamais pu profiter de leur trio d’attaquants, Billiat, Mushekwi et Musona, pour vraiment contrarier les Pharaons. Les arabesques de Khama Billiat ont souvent donné le tournis aux défenseurs égyptiens, mais il a manqué plus d’efficacité aux Warriors. L’efficacité, Mohamed Salah l’a cherchée pendant toute la partie sans parvenir à la trouver pour marquer ce but qui aurait fait le bonheur de plus d’un supporter. Le récent champion d’Europe avec Liverpool, sans doute encore émoussé par une longue saison, a manqué de réalisme, butant plusieurs fois sur l’excellent gardien Zimbabwéen, Edmore Sibanda.

À (RE)LIRE ► CAN 2019 : Calendrier, résultats et classements de la Coupe d'Afrique

Trezeguet, sorti à la 80e minute, a été donc le héros de la soirée, offrant une victoire courte, mais précieuse aux Pharaons. L’Egypte fera face à la RDC pour son deuxième match le mercredi 26 juin à 20h (TU) au Caire. Salah sera une nouvelle fois très attendu…

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.