Amicaux: Delort fait gagner l’Algérie, l’Égypte intraitable - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Amicaux: Delort fait gagner l’Algérie, l’Égypte intraitable

media Les Égyptiens ont battu les Guinéens en amical (3-1) à Alexandrie, le 16 juin 2019. Amr Abdallah Dalsh/Reuters

Encore quelques matches amicaux ce dimanche pour plusieurs participants à la CAN 2019. La sélection égyptienne a pris le dessus sur la Guinée (3-1) et l’Algérie a pu compter sur son nouvel attaquant Andy Delort pour battre le Mali (3-2). A noter aussi la contre-performance des Marocains face à la Zambie (2-3) et la victoire du Sénégal contre le Nigeria (1-0).

Cinq matches, dix nations, dont neuf qualifiées pour la Coupe d’Afrique des nations 2019. Les équipes africaines étaient de sortie encore ce dimanche 16 juin dans des rencontres amicales de préparation au grand événement continental. Parmi elles, le « mouton noir » était la Zambie, une sélection invitée à jouer mais pas dans les 24 qui viseront le Graal en Égypte. Sur ces cinq matches, trois avaient lieu au sein du pays organisateur justement, un au Maroc et un au Qatar.

► À (RE)LIRE : CAN  : Calendrier, résultats et classements de la Coupe d'Afrique

Delort marque le but de la victoire algérienne

Andy Delort signe de la plus belle des manières son arrivée au sein des Fennecs. Appelé de dernière minute pour remplacer Haris Belkebla, l’attaquant de Montpellier a rejoint le groupe, pris part à ses premiers entraînements de néo-international, et a finalement porté le maillot des Verts d’Algérie en amical ce dimanche 16 juin face au Mali, au Qatar.

Abdoulaye Diaby a ouvert le score pour la sélection malienne (20e), assurée plus tôt de jouer la CAN 2019 après une semaine sous la menace d’une suspension. Baghdad Bounedjah lui a répondu (41e), avant que Youcef Belaili inscrive le but du 2-1 sur penalty à son tour (76e). Falaya Sacko a égalisé pour les Aigles. Et Andy Delort, le nouveau-venu, a offert la victoire à l’Algérie. Alors qu’il était entré pour le dernier quart d’heure, l’attaquant a trouvé la faille à la 81e.

Le Maroc tombe encore, le Sénégal inflige au Nigeria sa première défaite en un an

Le Maroc, lui, a concédé une nouvelle défaite inquiétante, à domicile qui plus est. A Marrakech, c’est la Zambie qui est venue l’emporter (2-3). Dès le coup d’envoi, Mwape Musonda a ouvert le score (1e). Hakim Ziyech a égalisé (24e), mais les Chipolopolos ont repris les devants par Kings Kangwa (44e). Ziyech, encore lui et sur penalty cette fois, a remis les pendules à l’heure (55e). Le dernier mot est quand même revenu aux Zambiens, avec une dernière réalisation, celle de la gagne, signée Enock Mwepu (74e). C’est le second revers de rang des Lions de l’Atlas, déjà battus le 12 juin par la Gambie (0-1). Pas rassurant pour Hervé Renard et ses hommes.

Le Sénégal, qui affrontait à Ismaïlia en Égypte le Nigeria, a réussi une jolie performance en l’emportant (1-0) grâce à un but d’Idrissa Gueye. Les Super Eagles restaient en effet sur une belle série de presque un an d’invincibilité. Le dernier revers remontait au 26 juin 2018 et un match perdu de peu en Coupe du monde contre l’Argentine (1-2).

Mohamed Salah fête ses 27 ans avec une victoire (mais sans but)

La Tanzanie et le Zimbabwe, qui se faisaient face au Caire en Égypte, ont fait match nul (1-1). Les Warriors zimbabwéens ont marqué les premiers grâce à leur attaquant Knox Mutizwa. Mais un autre accroc aux filets, le Soulier d’Ebène Aly Mbwana Samatta, a permis aux Taifa Stars de revenir.

Enfin, chez eux à Alexandrie, les Pharaons égyptiens se sont fait respecter face à la Guinée (3-1). Marwan Mohsen, seul en pointe au coup d’envoi, a frappé le premier (11e). Sory Kaba a égalisé pour le Syli national (63e), mais le dernier quart d’heure a vu les hommes de Javier Aguirre faire la différence. Ahmed Ali les a remis devant (77e), et Omar Gaber a clôt la marque (86e) sur un service de Mohamed Salah, qui a fêté ses 27 ans samedi et a joué la dernière demi-heure.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.