Mondial féminin 2019: l'Afrique du Sud impuissante face à la Chine - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Mondial féminin 2019: l'Afrique du Sud impuissante face à la Chine

media La Sud-Africaine Noko Matlou sous la pression de la Chinoise Shuang Wang, à Paris le 13 juin 2019. Christian Hartmann/Reuters

Dominées dans tous les secteurs du jeu, les Banyana Banyana ont perdu leur deuxième match dans ce Mondial 2019 jeudi à Paris face à la Chine (0-1). Un but de Li Ying en fin de première période a fait plier l'Afrique du Sud. Il sera très compliqué pour les joueuses de Desiree Ellis d'accrocher une place pour les huitièmes de finale.

L'Afrique du Sud poursuit son apprentissage du haut niveau mondial. Samedi dernier, pour le premier match de leur histoire en Coupe du monde, les Sud-Africaines avaient longtemps tenu leur victoire avant de céder face à l'Espagne (1-3). Ce jeudi 13 juin, le scénario a été différent face à la Chine, pour un résultat tout aussi négatif : au Parc des Princes, les Roses d'acier (surnom des joueuses chinoises) l'ont emporté (0-1).

►Le calendrier des résultats de la Coupe du monde ici: http://graphics.rfi.fr/coupe-du-monde-feminine-france-2019-calendrier-resultats/

Li Ying trouve la faille avant la pause

Comme face aux Espagnoles, Desiree Ellis, la coach sud-africaine, a déployé une tactique en contre-attaque propice au jeu tout en percussion de sa meilleure joueuse, Thembi Kgatlana. Sur les rares incursions des Banyana Banyana, l'attaquante a d'ailleurs fait passer quelques frissons. Mais c'était peu, très peu, trop peu en comparaison avec la domination outrancière des Chinoises.

Recroquevillées dans leurs 30 derniers mètres durant en large partie de la première période, les Sud-Africaines ont fini par craquer. Sur un centre parfait de Riu Zhang, Li Ying s'est jetée dans le dos de Bambani Mbane et a tendu la jambe pour dévier le ballon. Kaylin Swart, la gardienne de l'Afrique du Sud, n'a pu que constater les dégâts (40e). L'addition a failli être encore plus salée quand Shanshan Wang a repris de la tête un corner, mais la goal line technology a été formelle : après avoir percuté la barre transversale, le ballon a mordu la ligne mais ne l'a pas franchie totalement, pour quelques millimètres.

Li Ying fête avec Shuang Wang le but de la Chine contre l'Afrique du Sud. Christian Hartmann/Reuters

Trop peu d'occasions pour espérer refaire surface

Contraintes à la réaction, les Banyanya Banyana sont davantage sorties de leur camp après la pause et ont répondu au défi de la Chine. Mais rien n'y a fait. En dépit des courses effrénées de Thembi Kgatlana, l'Afrique du Sud n'a pu que rivaliser en terme de possession de balle, pas plus. En témoigne ce chiffre famélique d'un seul tir cadré.

A la 77e minute, Kgatlana et ses coéquipières ont bien réclamé un penalty quand l'attaquante a vu l'un de ses tirs repoussés par un bras chinois dans la surface de réparation. L'arbitre n'a toutefois pas bronché, le ballon étant venu touché le bras collé le long du corps de la défenseure chinoise.

Avec zéro point en deux matches et une dernière rencontre face à la redoutable Allemagne prévue le 17 juin, l'Afrique du Sud ne nourrit plus beaucoup d'espoirs dans ce Mondial. Accrocher la 2e place du groupe B est désormais impossible, et il sera très difficile de terminer dans les meilleurs 3ème. Les Banyana Banyana ne sont pas ridicules dans cette Coupe du monde, loin de là. Mais malgré leurs progrès, le niveau est sans doute un peu trop élevé pour elles.

Infographie CDM féminine 2019 chiffres généraux RFI
Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.