Marouane Chamakh prend sa retraite - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Marouane Chamakh prend sa retraite

media Le Marocain Marouane Chamakh. AFP PHOTO/ ABDELHAK SENNA

Sans club depuis son expérience ratée à Cardiff en 2016, Marouane Chamakh, international marocain, a confirmé dimanche 26 mai qu'il s'était « retiré du football ». L’ancien joueur de Bordeaux envisage la suite de sa vie professionnelle dans la peau d’un entrâineur.

Marouane Chamakh avait disparu des radars. A 35 ans, il a officialisé ce dimanche 26 mai qu'il s'était « retiré du football » après son aventure avortée du côté de Cardiff, il y a un peu plus de deux ans.

« Je peux dire que je me suis vraiment retiré du football »

Invité de l'émission L'Expresso sur BeIN Sports, l'ancien attaquant bordelais est revenu sur sa fin de carrière discrète en Premier League. « Ça fait deux ans que j'ai vraiment coupé du football, c'était voulu. Je voulais me rapprocher de ma famille. Aujourd'hui, je peux dire que je me suis vraiment retiré du football », a avancé celui qui avait été élu Meilleur joueur africain de Ligue 1 par RFI en 2009. L'international marocain (65 sél., 18 buts) n'avait plus joué depuis décembre 2016, et la rupture anticipée de son contrat avec le club de Cardiff, alors en Championship, où il n'était resté que deux petits mois (2 matchs, 0 but).

Aujord’hui, Marouane Chamakh songe sérieusement à revenir dans le monde du ballon rond. « Je n'envisageais pas de revenir dans le football, que ce soit comme consultant ou entraîneur, mais je sens que c'est quelque chose qui me manque. Donc je vais essayer de revenir. Je vais essayer de passer mes diplômes. Je veux faire les choses petit à petit et sérieusement », dit-il.

Arsène Wenger le voulait

Marouane Chamakh a commencé sa carrière à Bordeaux avant de s’envoler pour l’Angleterre où ce ne sera pas vraiment une réussite. Il signe d’abord à Arsenal, avant de rejoindre d’autres clubs anglais (Crystal Palace, West Ham, Cardiff).

A son arrivée à Arsenal, Arsène Wenger  avait déclaré : « C'est un joueur que l'on adore et que l'on suit depuis longtemps. Je sais qu'il va nous apporter beaucoup de qualité. » Mais il n'a jamais été à la hauteur des espérances du technicien français qui l'a même envoyé en prêt à Wet Ham lors de sa dernière année de contrat.

Chamakh, qui n'avait marqué que 14 buts en 67 matches depuis son arrivée à Arsenal, signait ensuite un contrat de trois saisons à Crystal Palace après trois saisons d'insuccès chez les Gunners. Avec les Eagles, il n'inscrit que 10 buts en 65 matches. Quittant le club par la petite porte, il termine sa carrière avec deux rencontres avec Cardiff au Pays de Galles.

Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.