Wahbi Khazri, Nicolas Pépé et Ismaïla Sarr finalistes du Prix Marc-Vivien Foé RFI/France 24 - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent

Les ministres FPÖ du gouvernement de coalition autrichien ont tous démissionné ce lundi, après le scandale déclenché vendredi par la diffusion d'une vidéo compromettante pour le parti d'extrême droite. Cette démission collective fait suite au limogeage du ministre de l'Intérieur Herbert Kickl.

Wahbi Khazri, Nicolas Pépé et Ismaïla Sarr finalistes du Prix Marc-Vivien Foé RFI/France 24

media Le Prix Marc-Vivien Foé est attribué au meilleur joueur de football africain évoluant dans le Championnat de France. Photo: RFI/France24

Le Tunisien Wahbi Khazri (Saint-Étienne), l’Ivoirien Nicolas Pépé (Lille) et le Sénégalais Ismaïla Sarr (Rennes) sont les trois finalistes du Prix Marc-Vivien Foé RFI/France 24 pour la saison 2018/2019 en Ligue 1. Tous les trois sont en course pour succéder au Camerounais Karl Toko-Ekambi qui évoluait à Angers et qui est parti depuis à Villarreal. Le nouveau lauréat sera dévoilé le lundi 20 mai. 

Le Tunisien Wahbi Khazri. jeff-pachoud-AFP
  • Wahbi Khazri (Tunisie) se retrouve sur le podium pour la seconde année d’affilée. La saison dernière, le milieu de terrain avait été prêté à Rennes par Sunderland. Cette fois, avec Saint-Étienne, l’Aigle de Carthage vit une saison prolifique avec 30 titularisations dans le championnat français où il a inscrit 13 buts et donné 7 passes décisives. À l’heure actuelle, Saint-Étienne est à la 4e place de la Ligue 1 et à un point du podium derrière Lyon. L’attaquant international tunisien s’épanouit dans le Championnat de France après son passage à Sunderland. Jusqu’à présent, il n’avait jamais dépassé la barre des 9 buts sur les terrains de Ligue 1.

 

L'Ivoirien Nicolas Pépé. francois-lo-presti-AFP
  • Avec 35 rencontres de Ligue 1 comme titulaire, 20 buts et 11 passes décisives, Nicolas Pépé (Côte d'Ivoire) vit ce que l’on appelle une saison pleine. L’ancien attaquant d’Angers, n’en finit plus de progresser. L’an dernier, il avait été l’auteur de 13 buts et 6 passes décisives dans le championnat en prenant part à 36 rencontres (31 en tant que titulaire). Celui qui avait été désigné meilleur joueur du National avec Orléans en 2016 a définitivement changé de dimension. Cette saison, à deux reprises, il a été nommé Joueur de la Ligue 1 (septembre 2018 et janvier 2019). Grâce à Pépé, le LOSC a retrouvé le podium du championnat et se positionne pour le moment en dauphin du Paris-Saint Germain qui s’est déjà assuré le titre.
Le Sénégalais Ismaïla Sarr. jean-francois-monier-AFP
  • Ismaïla Sarr (Sénégal), ailier du Stade Rennais, a remporté son premier titre cette saison avec une Coupe de France après la victoire face au PSG. Le natif de Saint-Louis au Sénégal, formé à l’Académie Génération Foot, a été titulaire à 29 reprises en Ligue 1 (6 buts et 5 passes décisives). Le Lion de la Téranga a été sans aucun doute l’atout offensif des Rennais cette saison. L’hiver dernier, face à Astana (2-0), l'attaquant sénégalais avait inscrit les deux buts qui avaient qualifié le club breton pour les 16es de finale de la Ligue Europa. L’international sénégalais avait aussi été décisif lors de quatre des cinq rencontres du dernier mois de l’année 2018 dans le championnat français, au point d’être nommé pour le trophée de meilleur joueur de Ligue 1.

 


PRIX MARC-VIVIEN FOÉ : LE PALMARÈS

2009*: Marouane Chamakh (Bordeaux/Maroc)
2010*: Gervinho (Lille/Côte d'Ivoire)
2011: Gervinho (Lille/Côte d'Ivoire)
2012: Younès Belhanda (Montpellier/Maroc)
2013: Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne/Gabon)
2014: Vincent Enyeama (Lille/Nigeria)
2015: André Ayew (Marseille/Ghana)
2016: Sofiane Boufal (Lille/Maroc)
2017: Jean Michaël Seri (Nice/Côte d’Ivoire)
2018: Karl Toko Ekambi (Angers SCO/Cameroun)
* Le trophée ne s'appelait pas encore Prix Marc-Vivien Foé.

Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.