Choupo-Moting, un paradoxe à Paris - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Choupo-Moting, un paradoxe à Paris

media Le Camerounais Eric Maxim Choupo-Moting, le 23 septembre 2018, jour de son premier but avec le PSG. Jean-François Monier/AFP

Après son match difficile contre Strasbourg durant lequel il a marqué mais a aussi commis une grosse erreur face à la cage, Eric Maxim Choupo-Moting s’est exprimé sur les réseaux sociaux ce 10 avril. Il a présenté ses excuses, répété son affection pour le PSG et répondu aux critiques. Malgré ses lacunes, le Camerounais est apprécié à Paris.

L’image a circulé dans le monde entier. Du match nul du PSG contre Strasbourg (2-2) dimanche 7 avril, ce n’est pas le report du sacre des Parisiens qui a fait le plus parler. Ce n’est pas non plus le but d’Eric Maxim Choupo-Moting après 13 minutes de jeu. Non, c’est le raté monumental de l’attaquant qui fait jaser sur le web.

A la 28e minute, alors que les Strasbourgeois venaient d’égaliser à 1-1, le Parisien Christopher Nkunku lobe le gardien adverse. Le ballon se dirige vers le but, accompagné par Eric Maxim Choupo-Moting. Et là, c’est le bug, l’absence, l’incompréhension : le Camerounais, inquiet du retour d’un défenseur de Strasbourg et de son éventuelle position de hors-jeu, s’emmêle les pinceaux. Il empêche le ballon de passer la ligne de but et ne peut conclure lui-même. Des occasions manquées, il y en a beaucoup tous les jours, mais d’aussi flagrantes…

Le moment où le Camerounais Choupo-Moting a raté un but qui lui tendait les bras lors de PSG-Strasbourg. Benoît Tessier/Reuters

Il assume son erreur et répond aux « haters »

Après le coup de sifflet final, l’ancien joueur de Stoke City ne s’est pas caché. Il s’est présenté aux médias - ce que peu auraient fait - et a assumé ce manqué terrible. Rebelote ce mercredi 10 avril, sur les réseaux sociaux cette fois. Ces trois derniers jours, les critiques et commentaires se sont multipliés sur le « cas Choupo-Moting ». Dans les colonnes du quotidien Le Parisien, Hugo Broos, l’ancien sélectionneur du Cameroun, a dressé un constat dur : « Le niveau du PSG est trop haut pour lui. Il n’a pas les qualités pour jouer dans cette équipe. C’est un bon joueur pour évoluer dans un club plus modeste, pas avec des joueurs comme Neymar, Di Maria ou Mbappé. »

Eric Maxim Choupo-Moting répond dans un long message posté sur Instagram. « La vie est faite de hauts et de bas ! Je ne peux pas changer ce qu’il s’est passé, mais ce qui est certain, c’est que j’essaierai de faire mieux ! », lance-t-il en préambule dans ce post qui comprend une photo de lui célébrant son but avec les supporters, une vidéo de son but et une vidéo de son fameux raté.

🔵💯🔴La vie est faite de hauts et de bas ! Je ne peux pas changer ce qu’il s’est passé mais ce qui est certain c’est que j’essaierai de faire mieux ! Je tiens à m’excuser auprès de ceux que j’ai déçu, l’erreur est humaine et surtout dans le milieu du sport. C’est triste de voir à quel point les médias mettent beaucoup plus en avant le négatif. J’aime vraiment notre club @psg , et c’était vraiment super de marquer devant vous, nos supporters #collectifultrasparis .Malheureusement après ça, j’ai fait cette grosse erreur et on a tout oublié . Aux « haters » qui m’insultent : J’espère que vous vous sentez mieux maintenant et que vous avez trouvé la paix et le bonheur dans vos vies. 🙏🏾 Pour ceux qui me soutiennent toujours ou comprennent que des erreurs peuvent arriver ... Je tiens à vous remercier, big #respect ✊🏾❤️ Je continuerai à tout donner💪🏾🙏🏾 /// /// 🔵💯🔴Ups & downs , thats life ! I can’t change what happened but for sure i will try to do better ! I am sorry for those I disappointed but mistakes are #human, espescially in sports! Its sad to see how negative things are pushed ,especially by the medias and brainwashing people’s minds.I really like our club @psg and It was a wonderful feeling to score in front of you supporters #collectifultrasparis unfortunately after that i made the big mistake and all was forgotten! I hope that those #haters which are insulting me feel better now and find their #peace and #happiness in their own life! 🙏🏾 for those who are always supporting me or just understanding that mistakes can happen ... I wanna say thank u and big respect ✊🏾 ❤️. I will continue to give everything 💪🏾🙏🏾

Une publication partagée par MR.Choupo-Moting (@mr.choupo) le

Le buteur poursuit : « Je tiens à l’excuser auprès de ceux que j’ai déçu. L’erreur est humaine, et surtout dans le milieu du sport. » Plus tard, il indique qu’il est « triste de voir à quel point les médias mettent beaucoup plus en avant le négatif », et il s’adresse aux « ‘’haters’’ qui (m’)insultent » : « J’espère que vous vous sentez mieux maintenant et que vous avez trouvé la paix et le bonheur dans vos vies. »

Malgré ses limites, Choupo-Moting est aimé à Paris

Cette saison 2018-2019 est assez irréelle pour le Lion indomptable, arrivé dans la peau de doublure à la fin du mercato d’été. Dans les statistiques, le compte n’y est pas. En 27 apparitions, Choupo-Moting n’a marqué que trois fois. Bien loin des standards de Neymar, Cavani, Mbappé et Di Maria. Dans le jeu aussi, il y a à redire. Techniquement, le Camerounais n’apporte pas autant que ses partenaires offensifs. Et pourtant, le joueur de 30 ans est l’un des chouchous du public, même si lors de ses deux derniers matches, il a aussi eu droit à des sifflets. A Toulouse, le 31 mars (1-0), il avait déjà raté une grosse occasion face à la cage.

Dans un contexte plus difficile sportivement, les supporters parisiens auraient sans doute été bien moins patients avec lui. La large avance en Ligue 1 et les bons résultats enregistrés jusqu’à l’élimination incroyable en Ligue des champions contre Manchester United ont favorisé cette bienveillance. Le Parc des Princes chantait même le nom d’Eric Maxim Choupo-Moting cet hiver, alors que son compteur-but n’affichait qu’une seule unité. Car si le n°17 n’est pas un chasseur du niveau de Cavani & cie, il a au moins pour lui une qualité très appréciée par les fans : le don de soi.

Eric Maxim Choupo-Moting a marqué lors de PSG-Strasbourg, le 7 avril 2019. Mais il a aussi manqué une occasion en or. Anne-Christine Poujoulat/AFP

Dans les années précédentes, le PSG a vu passer des joueurs aussi inefficaces mais bien moins volontaires. Au Parc, on n’a pas oublié par exemple Mateja Kezman qui, il y a dix ans, un soir de lourde défaite contre Bordeaux en Coupe de la Ligue (0-3), se faisait remplacer et jetait de dépit son maillot au sol, entérinant le divorce avec les fans et le club. Choupo-Moting, lui, se comporte bien différemment. Il connaît son rôle dans le groupe du PSG, affiche son sourire et son état d’esprit positif, et se bat avec ses qualités. D’où ce lien particulier avec les supporters, malgré les sifflets entendus dimanche. « J’aime vraiment notre club, et c’était vraiment super de marquer devant vous, nos supporters #CollectifUltrasParis », écrit-il sur Instagram.

« Je continuerai à tout donner »

Le message posté par Eric Maxim Choupo-Moting ce mercredi 10 avril a été très bien reçu, à commencer par les coéquipiers du Parisien. « On est ensemble », lui répond Julian Draxler. Kylian Mbappé l’approuve aussi, et Presnel Kimpembe lance « Ça donne toujours mon gars ». Ses compatriotes les soutiennent aussi. « Courage le sang, t’es plus fort que ça », assure Ambroise Oyongo. « Force à toi frero », écrit Christian Bassogog, tandis que Pierre Webo partage ce message : « Mon petit, n’écoute pas ces gens… Je suis passé par ce chemin et puis après ? On est ensemble, comme tu dis très souvent. »

Sous contrat jusqu’en 2020, l’international camerounais ne sait pas de quoi son avenir sera fait cet été. Lui semble se plaire à Paris. Le PSG voudra-t-il le conserver dans ce même rôle, à savoir celui de jouer les utilités dans les rencontres moins prestigieuses ou en cas de blessures répétées (il joue davantage ces dernières semaines en raison des ennuis physiques de Cavani, Neymar, Di Maria et Draxler), ou l’attaquant sera-t-il invité à partir ? Réponse dans quelques semaines, quand le mercato sera ouvert.

Sous le regard de son entraîneur, Thomas Tuchel, Eric Choupo-Moting remplace Neymar lors du match Bordeaux-PSG, le 2 décembre 2018. ROMAIN PERROCHEAU / AFP

En attendant, Eric Maxim Choupo-Moting va rester fidèle à lui-même. « Pour ceux qui me soutiennent toujours ou comprennent que des erreurs peuvent arriver… Je tiens à vous remercier. Big respect. Je continuerai à tout donner », conclut-il sur Instagram.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.