Le Bénin disputera la CAN 2019 contrairement au Togo - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Le Bénin disputera la CAN 2019 contrairement au Togo

media Le Béninois Junior Salomon. RYAD KRAMDI / AFP

L’équipe du Bénin s’est qualifiée pour la Coupe d’Afrique des nations 2019 en battant celle du Togo 2-1, ce 24 mars à Cotonou, dans le groupe D des éliminatoires. De leur côté, les Togolais et leur entraîneur français Claude Le Roy n’iront pas en Egypte l’été prochain.

Le « sorcier blanc » Claude Le Roy n’a pas trouvé le sortilège adéquat, ce 24 mars à Cotonou. Le Français et son équipe du Togo ne sont pas parvenus à remporter la victoire au Bénin qui les aurait qualifiés pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations 2019.

Pire : les « Eperviers » ont été longtemps hésitants dans leurs intentions, durant cette dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019.

Il faut dire que l’ouverture du score précoce signée David Djigla ne leur a pas simplifié la vie. A la 12e minute, sur une passe en profondeur du milieu Soukou Cebio, l’attaquant résiste à la charge d’un défenseur et s’en va tromper le portier adverse, Sabirou Bassa-Djeri : 1-0.

Emmanuel Adebayor entretient l’espoir

La suite ? Beaucoup d’approximations techniques sur une pelouse en mauvais état. Les Togolais ont toutefois le mérite de ne pas perdre espoir. Ce dont ils sont récompensés à la 72e minute, peu après que Jodel Dossou ait manqué le 2-0 pour la sélection béninoise (68e). Sur un coup franc tiré par le milieu Floyd Ayité, le ballon navigue dans la surface de réparation des locaux. L’avant-centre Emmanuel Adebayor saute plus haut que tout le monde et égalise d’un coup de tête rageur : 1-1.

Malgré la pression exercée par les visiteurs, les « Ecureuils » tiennent cependant bon. Ils trouvent même la faille une seconde fois. L’avant-centre Steve Mounié redonne en effet l’avantage aux siens d’un coup de tête : 2-1, 83e. Les Béninois terminent ainsi deuxièmes du groupe D derrière l’Algérie.

En Egypte, l’été prochain (21 juin-19 juillet), ils disputeront leur quatrième Coupe d’Afrique des nations ; la première depuis 2010. A l’époque, le Français Michel Dussuyer était déjà sur le banc de touche du Bénin.

CAN 2019 : TOUS LES RÉSULTATS DES ÉLIMINATOIRES

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.