Le Malien Moussa Marega se régale avec le FC Porto - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Le Malien Moussa Marega se régale avec le FC Porto

media Le Malien Moussa Marega. REUTERS/Miguel Vidal

Moussa Marega a marqué son sixième but en sept matches de Ligue des champions, ce 6 mars 2019, face à l’AS Rome (3-1). Le FC Porto va disputer les quarts de finale de la compétition, en grande partie grâce à son attaquant. A 27 ans, le Malien brille comme jamais.

Moussa Marega est-il actuellement le meilleur avant-centre africain ? Avec six réalisations en sept matches, le Malien est en tout cas le meilleur buteur du continent en Ligue des champions européenne (C1). Au classement général des artificiers, il est à égalité avec l’Argentin Lionel Messi (FC Barcelone) et le Serbe Dušan Tadić (Ajax Amsterdam), derrière le Polonais Robert Lewandowski (8 buts avec le Bayern Munich).

L’attaquant a par ailleurs battu le record de matches consécutifs durant lequel un joueur du FC Porto a marqué en C1. Record jusqu’ici détenu par le Brésilien Jardel avec 5 rencontres à la suite.

La reprise de volée de Moussa Marega face à l’AS Rome, lors d’une victoire 3-1 et d’une qualification pour les quarts de finale, l’a ainsi fait entrer un peu plus dans l’histoire du club portugais et dans le cœur de ses supporters.

« L’année dernière, la Ligue des champions ne m’avait pas réussi »

Avant ce huitième de finale retour, le joueur né aux Ulis (comme son idole Thierry Henry), s’était confié au site de la confédération européenne de football (UEFA) au sujet de sa réussite actuelle : « Ça fait vraiment plaisir. J’avais inscrit le premier but de ma carrière en Ligue des champions face à Galatasaray. Ça m’avait déjà procuré un plaisir énorme. Franchement, c’était la première fois que je ressentais une joie aussi grande. Parce que l’année dernière, ça ne m’avait pas réussi la Ligue des champions. Je n’avais pas marqué le moindre but. »

Le grand paradoxe de Moussa Marega cette saison, c’est que le Malien a fait trembler les filets seulement sept fois en 19 matches du Championnat du Portugal (Liga). Ce qui ne l’a pas empêché de conserver la confiance de ses dirigeants et de son entraîneur, Sérgio Conceição.

« Un garçon discret et humble »

Passé des débuts hésitants au FC Porto, le Malien a en effet largement dépassé les attentes placées en lui, à son arrivée en janvier 2016. Il a par exemple scoré 22 fois en 29 parties de Liga, lors de l’exercice 2017-2018. Un rayonnement qu’il n’aurait jamais pensé avoir lorsqu’il a débarqué de Maritimo, une formation portugaise plus modeste : « Quand je me souviens de tout ce par quoi que je suis passé dans ma carrière, c'est incroyable de se dire que je suis arrivé à ce niveau. Signer pour l'un des meilleurs clubs d'Europe a été la réalisation d'un de mes rêves. »

Son compatriote Brahim Thiam, ancien joueur et actuel consultant pour le groupe audiovisuel beIN Sports, estime toutefois que Moussa Marega peut faire encore mieux. « C’est un garçon discret et humble alors qu’il évolue pourtant dans un grand club, souligne l’ex-défenseur des "Aigles". Il y a le petit bémol de son efficacité en équipe nationale du Mali. Cette situation est un peu liée au système de jeu dans lequel il évolue. Système au sein duquel il doit à la fois faire les appels et marquer des buts. J’espère qu’avec l’apport d’un joueur comme Moussa Doumbia, il sera plus efficace, lors de la CAN 2019. Parce qu’il est efficace avec Porto. Mais c’est un des trois meilleurs attaquants africains actuellement. Il l’a encore prouvé ».

Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.