Coupe de la Confédération: premiers succès pour Otoho d’Oyo et Zamalek - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Coupe de la Confédération: premiers succès pour Otoho d’Oyo et Zamalek

media Logo CAF CAF

Tous les matchs de la quatrième journée de la phase de groupes de la Coupe de la Confédération se sont déroulés ce dimanche 3 mars 2019. L’AS Otoho d’Oyo et Zamalek ont décroché leur première victoire. A l’inverse, le Raja Casablanca et Salitas n'ont toujours pas gagné.

Groupe A : l’AS Otoho d’Oyo gagne enfin

Placé dans une poule où figurent trois clubs marocains, la formation congolaise de l’AS Otoho d’Oyo a remporté sa première victoire, ce dimanche face à Agadir (1-0) grâce à un but d’Arci Saint Thibault Biassadila. « Les joueurs ont livré un très bon match en y mettant du cœur et de la vitesse », a déclaré leur entraineur Alou Badra Diallo au micro du correspondant de RFI en République du Congo, Jean-Ruffin Loemba. Au classement, ce premier succès des Congolais leur permet de prendre la deuxième place derrière Berkane, leur prochain adversaire le 10 mars, tenu en échec par le Raja Casablanca (0-0).

Groupe B : L’Étoile du Sahel prend la tête

Depuis sa défaite lors de la 1ère journée face au CS Sfaxien, l’Étoile du Sahel ne perd plus et enchaine une deuxième victoire de suite sur la pelouse d’Enugu, au Nigeria (0-2). Maher Hannachi et Iheb Msakni permettent à la formation tunisienne de prendre les commandes de cette poule, à une semaine du choc 100% tunisien face au deuxième, le CS Sfaxien qui n’a plus gagné depuis cette fameuse première journée.

Le club de Sfax espérait pourtant se relancer, ce dimanche, chez les petits poucets burkinabés de Salitas, mais n’ont pu faire mieux qu’un triste match nul à Ouagadougou (0-0). Les Ouagalais eux n’ont toujours pas marqué le moindre but dans la compétition, mais ne perdent pas pour autant : c’est la troisième fois d’affilée qu’ils partagent les points.

Groupe C : le carton de l’Asante Kotoko SC

Avant cette quatrième journée, les Ghanéens d’Asante Kotoko étaient derniers, les voilà maintenant deuxièmes grâce à leur large succès face au Nkana FC (3-0). Fatawu Safiu, Emmanuel Gyamfi et Martin Antwi ont scellé la rencontre lors de la première demi-heure.

Le club de Kumasi passe devant son adversaire du jour et pointe à une longueur du leader soudanais d’Al Hilal Omdurman, vainqueur face à la formation zambienne de Zesco United (3-1).

A deux journées de la fin, les quatre équipes se tiennent en trois points.

Groupe D : c'est toujours aussi serré

Comme dans la poule C, trois points seulement séparent les quatre clubs de ce groupe dorénavant dominé par le NA Hussein Dey grâce à son bon résultat obtenu face au Gor Mahia FC (1-0). Les Algériens sont à une victoire d’une qualification pour les quarts de finale qu'ils tenteront de décrocher le 10 mars sur la pelouse du Petro de Luanda, battu par Zamalek (0-1). Le club égyptien qui d'ailleurs, se relance complètement grâce à cette première victoire.

Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.