Coupe d’Afrique des nations U20: gagner au Niger et aller au Mondial - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Coupe d’Afrique des nations U20: gagner au Niger et aller au Mondial

media CAF

La Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans se déroule du 2 au 17 février au Niger. Les demi-finalistes de cette CAN U20 2019 seront automatiquement qualifiés pour la Coupe du monde juniors, prévue du 23 mai au 15 juin en Pologne. En l’absence de la Zambie, tenante du titre, le Nigeria fait figure de favori du tournoi.

Après avoir accueilli la Coupe d’Afrique des nations U17 en 2015, le Niger s’apprête à organiser la CAN réservée aux moins de 20 ans, du 2 au 17 février 2019. « Notre objectif dans cette 21e CAN sera double, explique le sélectionneur des juniors nigériens, Soumaïla Tiemogo, à la Confédération africaine de football (CAF). Tout d’abord, assurer la qualification en phase finale de la Coupe du monde. Ensuite gagner le titre. La compétition se joue chez nous, et nous nous devons d’être ambitieux ».

La génération qui avait disputé le Mondial des moins de 17 ans 2017 va en effet tenter d’en faire de même pour le Mondial U20 2019 prévu en Pologne. La dizaine de joueurs qui avait atteint les huitièmes de finale de la dernière Coupe du monde cadets va essayer d’inscrire le Niger au palmarès de la Coupe d’Afrique.

Le Nigeria, favori naturel

Sur les routes, les jeunes du Mena trouveront les Sud-Africains, les Burundais et surtout les Nigérians. Nation la plus performante en tournois de jeunes et chez les femmes, le Nigeria fait figure de favorite naturelle de la compétition.

Les « Flying Eagles » ont effet été champions d’Afrique U20 à sept reprises par le passé. « Nous ne devons sous-estimer aucun adversaire, surtout pas l'Afrique du Sud qui dispose d'un excellent team, lequel nous avait battus lors de la CAN U17 en 2015, souligne le gardien Akpan David Udoh sur cafonline.com. Nous devons batailler ferme jusqu'au bout parce que notre objectif ne reste pas moins que l'accès en phase finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans ».

L’Afrique de l’Ouest en force

Quatre autres équipes d’Afrique de l’Ouest sont également présentes au Niger. Le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso, le Ghana vont en découdre dans un groupe B a priori très homogène. Les Sénégalais, finalistes malheureux des deux dernières éditions, veulent enfin décrocher un titre continental en-dehors du beach soccer et des Jeux Africains. Preuve de leurs motivations, les Sénégalais se rendent à Maradi avec six joueurs évoluant dans des clubs en Europe.

Seuls le Ghana (10 expatriés) et le Mali (8 expatriés) font mieux. Les Ghanéens et les Maliens, habitués au podium, devraient être également de sérieux prétendants à la victoire finale, le 17 février à Niamey. Les « Aiglons » avaient en effet gagné la finale de la Coupe d’Afrique des moins de 17 ans 2017 face aux « Black Starlets ». Deux ans plus tard, le Ghana et le Mali vont donc tenter de récidiver dans la catégorie supérieure.

Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.