Ligue des Champions: l’ASEC et le Club Africain chutent d’entrée - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Ligue des Champions: l’ASEC et le Club Africain chutent d’entrée

media - - CAF

Deux mois après le sacre de l’Espérance sportive de Tunis, la Ligue des Champions de la CAF a fait sa grande rentrée ce vendredi 11 janvier 2019 avec le début de la première journée de la phase de groupes.

Groupe A : l’ASEC Abidjan explose contre le Wydad Casablanca

Dans cette rencontre délocalisée à Rabat, les champions de Côte d’Ivoire avaient réussi à égaliser juste avant la mi-temps grâce à Wonlo Coulibaly (1-1). Mais, dès la 48ème minute, le Wydad Casablanca a repris l’avantage par l’intermédiaire de son milieu de terrain nigérian, Michel Babatunde. Puis, les champions d'Afrique 2017 ont déroulé et enfoncé le clou avec des buts de Zouheir El Moutaraji (56’), Walid El Karti (69’) et Badi Aouk (80’). La réduction de l’écart de Salif Bagate n’a rien changé. L’ASEC Abidjan chute d’entrée 5-2 pour son retour en Ligue des Champions, trois ans après sa dernière participation.

Grâce à cette large victoire, le WAC prend la tête de ce groupe A devant les Nigérians du Lobi Stars FC, vainqueurs des Sud-Africains de Mamelodi Sundows (2-1).

Groupe B : L’ES Tunis arrache le nul à Conakry

Plus tôt, ce vendredi, l’Espérance sportive de Tunis, tenante du titre est parvenue à égaliser dans les dernières secondes sur la pelouse d’Horoya (1-1). C’est l’attaquant Ocansey Mandela qui avait logiquement ouvert le score pour le club guinéen d’une belle tête (67’) avant qu’Anice Badri n’égalise, en contre-attaque, sur une des rares opportunités tunisiennes (90+3’).

Pour Patrice Neveu, l’entraineur d’Horoya, interrogé par le correspondant de RFI à Conakry, Cellou Tata Diallo, son équipe « avait la place de prendre les trois points ». Mais, malgré « la déception du résultat », le technicien français s’est réjoui de voir ses joueurs « rivaliser avec les champions d’Afrique ».

L’autre rencontre de ce groupe B opposera ce samedi, les Zimbabwéens du FC Platinum au Orlando Pirates d’Afrique du Sud.

Groupe C : Retrouvailles manquées pour le Club Africain

Cela faisait 22 ans que la formation tunisienne n’avait pas participer à la Ligue des Champions. Pour son retour, la fête a été gâchée puisque le Club Africain n’a pas pu jouer dans son stade olympique de Radès pour cause de travaux. La rencontre face au CS Constantine a donc eu lieu à Sousse, à 140 kilomètres de Tunis.

Et comme rien ne va en ce moment pour les « Rouge et Blanc », 7ème du championnat tunisien, le scénario de la rencontre est cruel : quelques minutes après avoir raté un pénalty, le CA a craqué sur un but d’Abdennour Belkhir à la 89ème minute (1-0). Le club algérien de Constantine prend donc provisoirement la tête de cette poule C en attendant le match entre le TP Mazembe et Ismaily ce samedi 12 janvier, à 13h temps universel.

A la même heure, le Simba SC recevra la JS Saoura. Puis à 19h, Al Ahly sera opposé à l’AS Vita Club.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.