Retrait de la CAN 2019 au Cameroun: une «injustice flagrante» estime le gouvernement - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Retrait de la CAN 2019 au Cameroun: une «injustice flagrante» estime le gouvernement

media Les Camerounais lors de leur victoire de la CAN 2017. GABRIEL BOUYS / AFP

A la suite du retrait de l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations de 2019 au Cameroun par la CAF, le gouvernement camerounais s'est exprimé sur le sujet. Dans une déclaration lue ce samedi 1er décembre dans l’après-midi, Issa Tchiroma Bakary, le ministre de la Communication, dénonce « l'injustice » dont a été victime le Cameroun.

« Le gouvernement de la République du Cameroun a pris connaissance avec consternation de la décision du Comité exécutif de la CAF, réuni à Accra le 30 novembre 2018, de retirer au Cameroun l’organisation de la CAN 2019 », a déclaré le ministre camerounais de la Communication.

« Cette décision étonnante, à plus d’un titre, ne rend assurément justice ni aux investissements colossaux consentis par notre pays et qui se traduisent aujourd’hui par de belles infrastructures modernes, visibles de tous, ni à l’engagement déterminé du chef de l’Etat et du peuple camerounais à déployer les efforts nécessaires pour abriter en 2019 une fête éclatante du football africain. »

Issa Tchiroma Bakary a appelé le peuple camerounais au calme. « Force est de constater que notre pays a fait l’objet, dès le départ dans le cadre de ce dossier, d’un traitement qui ne peut que susciter des interrogations. Face à cette injustice flagrante, le gouvernement de la République demande au peuple camerounais de garder toute sa sérénité et de ne pas céder à la tentation des polémiques stériles. »

Félix Zogo, le président de la commission Communication de la CAN 2019 a enfoncé le clou en acusant la CAF d'avoir empêché la délégation camerounaise aux travaux d'Accra: « la manière dont les travaux ont été menés n'a même pas permis à la partie camerounaise de répondre aux éventuelles observations notées dans les différents rapports. La délégation camerounaise, qui s'est pourtant rendue à Accra, n'a pas pu prendre part aux travaux et relever les observations qui auraient mérité explications... » 

Poursuite des travaux

Le ministre camerounais de la Communication n'a pas indiqué si le Cameroun poursuivra la CAF devant le Tribunal arbitral du sport. Il n'a pas non plus annoncé si le Cameroun acceptait la proposition de la CAF d'abriter la CAN de 2021, mais a soutenu que le pays poursuivra la construction des infrastructures prévues pour abriter la Coupe d'Afrique des Nations de football de 2019 et sera prêt à date.

« Le Cameroun n’a pas démérité, et il le prouvera à la face du monde en poursuivant avec la même détermination la construction de ces belles infrastructures qui appartiennent au peuple camerounais. Et en les achevant à bonne date, ainsi que s’y est engagé le chef de l’Etat », a expliqué le ministre. Que la CAN se joue ou pas au Cameroun, les infrastructures demeureront, a renchérit Felix Zogo. «Le chef de l'Etat a estimé que les travaux devaient continuer afin de montrer au monde que le Cameroun n'aura pas failli à son engagement.»

Des réalisations qui permettront au Cameroun d'organiser la CAN 2021 si le président Biya donne son accord.

« Il y a néanmoins lieu de souligner que le football africain ne pourra se hisser au niveau des continents plus avancés sans le respect d’une certaine éthique, concluait le ministre de la Communication. Notre pays, qui a écrit certaines des plus belles pages de l’histoire du football africain, continuera à œuvrer sans relâche, de concert avec les autres pays africains et les instances internationales du football, au développement du football de notre cher continent. »

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.