Alassane Plea et Ferland Mendy en Bleu, adieu Mali et Sénégal? - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Alassane Plea et Ferland Mendy en Bleu, adieu Mali et Sénégal?

media Alassane Plea avec le maillot du Borussia Moenchengladbach en Bundesliga. Torsten Silz / DPA / AFP

Didier Deschamps a convoqué lundi 12 novembre le Franco-Malien Alassane Plea et le Franco-Sénégalais Ferland Mendy. Courtisé respectivement par le Mali et le Sénégal, les deux joueurs avaient toujours décliné l’invitation attendant un appel du sélectionneur français. C’est désormais le cas. Reste à savoir s’ils entreront sur la pelouse lors de la renontre en Ligue des nations vendredi 16 novembre face aux Pays-Bas.

Préconvoqué lorsqu'il évoluait à Nice la saison passée sans jamais être appelé, Alassane Plea   a bénéficié des forfaits d'Anthony Martial et d'Alexandre Lacazette pour une première convocation pour la confrontation face aux Pays-Bas en Ligue des nations.

Alassane Plea efficace en Bundesliga

Alasane Plea est un renfort intéressant pour Didier Deschamps. Quatre mois après son départ en Allemagne, le Franco-Malien s’est largement adapté à la Bundesliga avec 8 buts en 11 rencontres, en atteste son triplé sur le terrain du Werder Brême (3-1) le week-end dernier avec Borussia Mönchengladbach qui pointe à la deuxième place du championnat. Le club allemand a déboursé 25 millions d’euros pour s’attacher ses services cet été.

« J'étais sûr de mon choix et, au vu de mon début de saison, je ne suis pas déçu d'avoir rejoint la Bundesliga, confie Alassane Plea. Et être appelé en équipe de France, c'est quelque chose d'extraordinaire. J'ai hâte de la découvrir, d'avoir ma première cape et d'essayer d'y rester. C'est une des sélections les plus difficiles et être convoqué, c'est super. »

L’ancien joueur de l’OG Nice, 25 ans,  a indiqué  qu’il savait que le coach regardait ses performances. « Ça m'a donné envie de travailler, d'être performant en match sur le terrain, d'être décisif et je savais qu'un jour ou l'autre j'allais être appelé si j'étais bon, indique-t-il. L'équipe de France A, c'est le plus haut niveau. Je connais pas mal de monde, il y a des champions du monde avec lesquels j'ai joué en sélections de jeunes, la sélection 1993, j'espère qu'ils vont me mettre dans de bonnes conditions ».

 

 

 

 

 

 

Courtisé depuis de longues années par le Mali

Né à Lille, Alassane Plea a commencé sa carrière de jeune footballeur dans le club de Wasquehal.  Il s’est ensuite retrouvé dans le centre de formation de l’OL pour y effectuer ses débuts en 2009-2010 avec les U17. Là-bas, il a notamment croisé Nabil Fekir, déjà appelé en sélection.

C’est à Nice que Plea se fait un nom. Il y reste quatre saisons, et termine l’exercice 2017-2018 avec 16 buts en Ligue 1.

Très généreux dans la vie, Alassane Plea a une autre qualité : il n’hésite jamais à se livrer dans le travail défensif. Ce qui ne devrait pas déplaire à Didier Deschamps qui en a fait sa marque de fabrique lors de la dernière Coupe du monde en Russie.

Courtisé depuis de longues années par le Mali, Plea a toujours repoussé sa décision. S’il dispute la moindre minute en match officiel contre les Pays-Bas, il ne sera définitivement plus éligible pour une autre sélection. Par contre, s’il ne participe qu'au match amical contre l’Uruguay le 20 novembre, un changement de nationalité sportive est toujours possible.

 

 

 

 

 

 

 

Ferland Mendy rêvait des Bleus

Le Franco-Sénégalais Ferland Mendy, défenseur à l’Olympique Lyonnais, a aussi été appelé par Didier Deschamps pour remplacer Benjamin Mendy. Il a longtemps été indécis entre France et Sénégal puisqu’il possède les deux nationalités.  « Je ne me suis pas encore penché sur le Sénégal. J'essaie déjà de jouer le plus de matches avec l'OL, d'être le plus performant en club, avait-il confié dans un entretien à Lyon Capitale en mars dernier. Bien sûr, je pense au choix de la sélection, mais je n'ai pas encore tranché. (Pour les Bleus) Je ne sais pas. Je suis sincère quand je dis ça. Je ne sais pas ce qui va se passer, ce que je vais faire. En tout cas, même si je vais écouter les conseils de mes proches, je déciderai seul. »

En mars dernier, le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, avait indiqué lors d’une conférence de presse avoir eu un entretien avec Ferland Mendy dans le but de le faire entrer dans la tanière. Le joueur avait indiqué qu’il réfléchirait et qu’il en parlerait à son entourage. Mais il n’avait pas caché que les Bleus étaient pour lui un objectif.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.