Le Kenya saisit le TAS pour être réintégré à la CAN féminine 2018 - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Le Kenya saisit le TAS pour être réintégré à la CAN féminine 2018

La Fédération kényane de football (KFF) a saisi le Tribunal arbitral du sports (TAS), l’instance suprême en matière de litiges sportifs, afin de protester contre la décision de la Confédération africaine de football (CAF) qui a réintégrée l’équipe équato-guinéenne en Coupe d’Afrique des nations féminine 2018, a annoncé la KFF ce 8 novembre 2018. Cette dernière, qui avait accusé la Guinée équatoriale d’avoir aligné une joueuse inéligible, a dans un premier temps obtenu la disqualification du Nzalang et donc la qualification de son équipe pour la phase finale du tournoi (17 novembre-1 décembre au Ghana), avant que la CAF ne revienne sur ce choix, ce 7 novembre 2018. Dans un communiqué, les dirigeants expliquent avoir « pour objectif que le Kenya soit inclus dans le tournoi et/ou que celui-ci ne débute pas avant que l’affaire ne soit résolue » par le TAS et la CAF.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.