CAN 2019: l’Algérie rate le coche de la qualification face au Bénin - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2019: l’Algérie rate le coche de la qualification face au Bénin

media L'Algérien Yacine Brahimi (G) lors du match aller face Bénin (Archives). Photo : RYAD KRAMDI / AFP

Réduits à dix après la 55e minute, les Béninois ont tenu face à l’Algérie (1-0). Le Bénin a ouvert le score à la 17e minute et les Fennecs qui auraient pu se qualifier dès cette quatrième journée n’ont jamais trouvé la solution pour sortir du piège béninois. Pour son troisième match sur le banc, le sélectionneur Djamel Belmadi affiche sa première défaite.

Pour son premier match en tant que sélectionneur lors de la 2e journée des éliminatoires face à la Gambie, Djamel Belmadi était rentré à la maison avec un nul, un résultat insatisfaisant (1-1).

L'Algérie n'avait plus gagné un match depuis mars et son large succès en amical face à la faible Tanzanie (4-1). La suite : quatre défaites qui ont coûté le poste à Rabah Madjer. Vendredi dernier, les Fennecs, à domicile, pour le compte de la 3e journée, avaient battu le Bénin 2-0.

Sessi d’Almeida trompe M’Bolhi

Ce mardi 16 octobre, à Cotonou, l’Algérie, avec Sofiane Feghouli comme capitaine,  était la seule équipe à pouvoir s’assurer la première place de son groupe dès cette 4e journée. Les Fennecs devaient battre le Bénin et compter sur un match nul entre Gambiens et Togolais.

Mais les joueurs de Belmadi ont été cueillis à froid après un débordement de Sessegnon qui passe entre Rachid Ghezzal et Ramy Bensebaini. Au point de penalty, Sessi d’Almeida trompe M’Bolhi et ouvre le score à la 17e minute. Et lors de la première, les Fennecs n’ont jamais été en mesure de répondre. En seconde période, les Fennecs se montrent plus dangereux notamment sur cette frappe de Brahimi qui passe juste à côté des cages (49e). Mais il a fallu attendre le temps additionnel pour voir un tir cadré de Bounedjah...

Le Bénin termine la rencontre à dix après l’exclusion de Stéphane Sessegnon à la 55e minute pour des propos déplacés envers l’arbitre.

Malgré cette défaite, l’Algérie reste en tête du Groupe D à la différence de buts avec le Bénin. Djamel Belmadi, sixième entraîneur de l'Algérie en à peine 6 ans, nommé en août dernier, n’a pas réussi à obtenir une deuxième victoire d’affilée. Il essuie un premier revers pour son troisième match.

Dans l’autre rencontre du groupe, le Togo s’est imposé dans le temps additionnel grâce à Floyd Ayite (90e+2). Les Togolais sont toujours 3e de la poule avec 5 points au compteur. La Gambie pointe en dernière position avec 2 points.   

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.