Eliminatoires CAN 2019: le Maroc revient de très loin face aux Comores - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Eliminatoires CAN 2019: le Maroc revient de très loin face aux Comores

media Fayçal Fajr a offert les trois points au Maroc afec aux Comores. FADEL SENNA / AFP

Le Maroc a dû attendre les arrêts de jeu et un penalty de Fayçal Fajr pour venir à bout d’une belle équipe des Comores loin d’être aidée par l’arbitrage du Mauritanien Ali Lemghaifry samedi lors de la 3e journée des éliminatoires. Les Lions de l’Atlas reviennent à un point du leader du groupe B, le Cameroun*.

C’est une rencontre qui va se poursuivre loin de la pelouse certainement tant le scénario a été cruel et même quelque peu injuste pour les Comoriens. Les « Cœlacanthes » auront des raisons de se plaindre après le penalty accordé aux Marocains au moment où on jouait la sixième minute dans les arrêts de jeu alors l’arbitre avait décrété cinq minutes de temps additionnel. Fayçal Fajr n’a pas tremblé et a offert la victoire aux Lions de l’Atlas en prenant à contrepied Ali Ahamada.

Mais plus que ce fait de jeu de la dernière minute, les Comoriens peuvent reprocher également à l’arbitre mauritanien Ali Lemghaifry de ne pas avoir accordé un penalty en première période quand Selemani a été irrégulièrement stoppé par un défenseur marocain. La faute était évidente. Etait-elle à l’intérieur de la surface ? L’arbitre a préféré ne pas siffler. Tout comme il a décidé de ne donner qu’un carton jaune à Dacosta qui avait commis une faute flagrante en position de dernier défenseur en début de seconde période.

C’est forcément trop pour les Comoriens qui ont longtemps cru ramener au moins le point du match nul tant ils ont bien résisté aux assauts des hommes de Renard.

C’est une mauvaise opération pour les Comores qui restent 4e de la poule B avec un point au moment où le Maroc (6 points) se place juste derrière le leader Cameroun (7 points).

Les « Cœlacanthes » joueront le match de la dernière chance mardi. Et cela s’annonce déjà explosif car ce sera le match retour face au…Maroc.

NB : Le Cameroun, en tant que pays-hôte étant qualifié d'office, une seule autre équipe du groupe B disputera la CAN 2019.

CAN 2019 : Calendrier et résultats des éliminatoires

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.