CAN 2019 : l’opération rachat a débuté pour le Gabon - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2019 : l’opération rachat a débuté pour le Gabon

media Le Gabonais Denis Bouanga lors de la CAN 2017. GABRIEL BOUYS / AFP

Malgré la pluie et le désintérêt du public, l’équipe du Gabon est venue à bout d’une faible sélection sud-soudanaise 3-0, en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019, ce 12 octobre 2018 à Libreville. Pour le nouveau sélectionneur des « Panthères », Daniel Cousin, l’opération rachat doit se prolonger à Juba, le 16 octobre, afin que les Gabonais aient une chance de disputer la CAN 2019.

Première réussie pour Daniel Cousin, à la tête de l’équipe nationale du Gabon, ce 12 octobre 2018, en éliminatoires de la CAN 2019. L’ex-attaquant-vedette des « Panthères », récemment nommé à la place de l’Espagnol José Antonio Camacho, a entamé son mandat par un succès face au Soudan du Sud. Le néo-sélectionneur et ses protégés ont tenté de faire fi du désintérêt du public, venu en petit nombre, malgré l’enjeu et la gratuité des places.

Un Bouanga de gala

Dans un Stade de l’amitié sino-gabonaise baigné de pluie, Denis Bouanga réchauffe l’atmosphère. A la 28e minute, l’ailier contrôle un ballon aérien, enchaîne avec un coup du sombrero par-dessus un défenseur adverse, avant d’envoyer le cuir au fond des filets d’une reprise de volée instantanée. Le portier sud-soudanais a certes été trompé par le rebond, mais le but est superbe.

A la 55e minute, Bouanga est tout proche du doublé, mais sa reprise n’est cette fois pas cadrée. Quelques instants plus tôt, c’est Pierre-Emerick Aubameyang qui a vu sa frappe enroulée stoppée par Juma Jinaro Azard Amuk.

Ce dernier est en revanche coupable, tout comme ses défenseurs, sur un corner tiré de la gauche par Bouanga. Le défenseur Aaron Appidangoye bondit au milieu de Sud-Soudanais passifs et catapulte le ballon de la tête : 2-0, 59e.

Confirmer à Juba

Juma Jinaro Azard Amuk s’incline une troisième fois lorsqu’il repousse un tir de Bouanga mais que la balle rebondit sur une cuisse du défenseur Hassan James Martin (3-0, 89e). But contre son camp...

La sélection gabonaise devra également empocher les 3 points à Juba, le 16 octobre, durant la 4e journée des éliminatoires, si elle veut conserver une chance d’aller à la CAN 2019 l’été prochain.

CAN 2019 : RÉSULTATS ET CLASSEMENTS DES ÉLIMINATOIRES

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.