Mehdi Bourabia, petit nouveau des Lions de l’Atlas - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Mehdi Bourabia, petit nouveau des Lions de l’Atlas

media Mehdi Bourabia en Ligue Europa avec le maillot de Konyaspor. KRUGFOTO / APA / AFP

Le sélectionneur de l'équipe nationale Hervé Renard a dévoilé ce 3 octobre 2018 sa liste des 26 joueurs pour le match contre les Comores comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019. On notera la première convocation de Mehdi Bourabia, milieu de terrain à Sassuolo en Italie.

Une sélection sur le tard. Voilà ce que va vivre le Franco-Marocain Mehdi Bourabia, appelé pour la première fois avec les « Lions de l’Atlas » en vue des deux prochaines journées des éliminatoires de la CAN 2019.  

Le joueur natif de Dijon, qui évolue désormais dans le championnat italien, a eu les faveurs du sélectionneur Hervé Renard qui a certainement l’intention de lui donner sa chance dans l’entrejeu.

Déjà quatre pays

Peu connu du grand public, Mehdi Bourabia est passé par les centres de formation de Sochaux et de Dijon avant d’entamer une carrière professionnelle à l’âge de 18 ans à Grenoble. Il y passe deux saisons, s’arrête une année pour cause de blessure. Ensuite, il se retrouve à Lille dans la réserve, mais n’a pas le loisir de goûter à la première division du Championnat de France (Ligue 1).

Finalement, à 22 ans, Mehdi Bourabia quitte la France pour la Bulgarie où il évoluera dans trois clubs différents en deux années.

C’est en 2017 que le joueur commence à s’imposer, dans le championnat turc cette fois. Il devient titulaire indiscutable à Konyaspor et vit l’expérience de la Ligue Europa en inscrivant un but magnifique, pleine lucarne, face aux Portugais de Vitória Guimarães. Avec son club il décroche la Super Coupe de Turquie. Mais ce ne sera pas suffisant pour lui ouvrir les portes de l'équipe du Maroc pour le  Mondial en Russie.

En Italie, avec Kevin-Prince Boateng

« Ce serait incroyable, une fierté tout d’abord et plein d’autres émotions que je vous dirai plus tard si ça arrive », déclarait-il juste avant qu’Hervé Renard dévoile la liste des mondialistes. Mais il n’avait jamais été approché par quiconque.

Celui qui a essentiellement joué en milieu défensif et parfois en milieu relayeur fait partie des quatre joueurs africains qui évoluent à Sassuolo, dont le Ghanéen Kevin-Prince Boateng. Après un transfert en Serie A en 2018, une nouvelle porte s’ouvre.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.