La Sierra Leone rejette l’accusation d’ingérence portée par la FIFA - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

La Sierra Leone rejette l’accusation d’ingérence portée par la FIFA

Le gouvernement sierra-léonais a rejeté lundi les accusations de la Fédération internationale de football (FIFA), qui reproche aux autorités du pays une « ingérence », suite au limogeage de la présidente de la fédération sierra-léonaise (SLFA), Isha Johansen, poursuivie depuis 2017 pour abus de pouvoir et corruption. « Nous n'avons pas participé à la descente effectuée par la Commission anti-corruption (ACC) au siège de la SLFA, car il s'agit d'une institution indépendante », a déclaré dans une interview accordée lundi à l'AFP le ministre des Sports, Ibrahim Nyelenkeh. Depuis plus de deux ans, la fédération, à commencer par sa présidente et son secrétaire général Chris Kamara, est dans le viseur des autorités en raison de soupçons de corruption, de matches truqués et de direction défaillante.

Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.