CAN 2019 : la Côte d’Ivoire souffre mais s’impose au Rwanda - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent

Depuis le Centre de culture contemporaine de la capitale catalane, l'ancien Premier ministre français Manuel Valls a officialisé ce mardi sa candidature aux municipales de mai prochain à Barcelone, dont il est natif. «Je veux être le prochain maire de Barcelone», a-t-il déclaré, annonçant qu'il allait démissionner de son poste de député en France.

CAN 2019 : la Côte d’Ivoire souffre mais s’impose au Rwanda

media L'Ivoirien Max-Alain Gradel. ISSOUF SANOGO / AFP

L’équipe de Côte d’Ivoire a empoché une victoire précieuse 2-1 mais dans la douleur, au Rwanda, dans le groupe H des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019, ce 9 septembre 2018 à Kigali.

Les Ivoiriens savourent sans doute à leur juste valeur les trois points ramenés de Kigali, ce 9 septembre 2018, en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019. D’abord parce que cette victoire efface en partie le revers 3-2 à domicile face à la Guinée, enregistré en juin 2017, lors de la première journée. Ensuite, parce que les Ivoiriens ont souffert pour s’imposer face à des Rwandais accrocheurs.

Dans le petit Stade de Nyamirambo, les « Amavumbi » ont gêné des « Eléphants » peu à l’aise. Les protégés d’Ibrahima Kamara ont en fait débloqué la situation grâce à l’excès de confiance du portier adverse, Olivier Kwizera. Juste avant la pause, ce dernier veut en effet dribbler l’attaquant Jonathan Kodjia avec un râteau. Mais il rate son geste et l’Ivoirien expédie le ballon au fond des filets, avec un tacle (0-1, 45e+1).

Juste après la pause, le milieu offensif Max-Alain Gradel double la mise d’une superbe reprise de demi-volée, la balle finissant sa course dans la lucarne opposée (0-2, 49e). Mais là encore, c’est un dégagement raté d’un défenseur rwandais qui a été déterminant.

Les Ivoiriens ont alors paru se diriger vers un succès tranquille. Mais une sortie ratée de Sylvain Gbohouo, leur gardien, a permis à l’attaquant Medie Kagere de réduire le score d’un coup de tête (1-2, 65e). Et la dernière demi-heure a été particulièrement éprouvante pour les coéquipiers de Serge Aurier, acculés par la sélection rwandaise.

En octobre, ils affronteront contre les Centrafricains deux fois, tandis que les Rwandais joueront contre les Guinéens.

CAN 2019 : Calendrier, résultats et classements

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.