Nigeria: le sélectionneur adjoint suspendu pour une affaire de corruption - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Nigeria: le sélectionneur adjoint suspendu pour une affaire de corruption

media Gernot Rohr pose aux côtés de son adjoint, Salisu Yusuf, suspendu par la fédération nigériane suite à une affaire de corruption. PIUS UTOMI EKPEI / AFP

Le sélectionneur adjoint des Super Eagles, Salisu Yusuf, a été suspendu par sa fédération et condamné à verser 5 000 dollars d'amende dans une affaire de corruption. Il y a un an, il avait été piégé par des journalistes qui l’avaient filmé en train d'accepter une somme d'argent versée par de faux agents de joueurs en échange de services rendus.

Salisu Yusuf était le bras droit du sélectionneur du Nigeria Gernot Rorh lors de la coupe du monde en Russie. Quelques mois plus tôt, seul aux commandes des Super Eagles locaux, il avait atteint la finale du dernier Championnat d’Afrique des nations (CHAN), mais le voilà désormais suspendu un an de toutes activités liées au football et condamné à payer une amende 5 000 dollars.

2018 aura finalement été une année de contrastes pour Salisu Yusuf dont les agissements présumés ont eu un effet néfaste sur la réputation et l'intégrité du football nigérian selon le comité d'éthique de la fédération de son pays.

En septembre 2017, des individus qui se font passer pour des agents de joueurs versent à Salisu Yusuf une somme d'argent, en échange, il doit sélectionner leurs protégés pour le CHAN. Le problème, c’est que ces agents sont en fait des journalistes. La scène est alors filmée secrètement puis diffusée en juillet dernier par la BBC, ce qui vaut aujourd’hui à Salisu Yusuf cette condamnation.

Salisu Yusuf compte faire appel

Le numéro deux du staff des Super Eagles a d’ores et déjà affirmé qu’il allait faire appel de sa sanction. Il y a quelques semaines, il avait déjà déclaré que la somme d'argent versée par ces faux agents, 1 000 dollars selon la BBC, 750 dollars selon lui, n'était qu'un cadeau d'une valeur insignifiante et symbolique et non comme une incitation à faire jouer les deux joueurs représentés par les deux faux agents.

La révélation de cette affaire porte la marque d'Anas Aremeyaw Anas. Il s’agit d’un journaliste ghanéen qui a obligé le président de la Fédération de football de son pays, Kwesi Nyantakyi à démissionner en juin dernier. Dans un documentaire, Anas Aremeyaw Anas affirmait, images à l'appui, que Kwesi Nyantaki était impliqué dans plusieurs délits de corruption présumés mettant en jeu des millions de dollars de pots-de-vin.

 

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.