Mondial 2018: la Tunisie déchante, la Belgique confiante - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Mondial 2018: la Tunisie déchante, la Belgique confiante

media La Tunisie s'est inclinée face à la Belgique lors de son deuxième match du Mondial 2018, le 23 juin 2018. REUTERS/Albert Gea

La Belgique d'Eden Hazard et de Romelu Lukaku a fait un grand pas vers les huitièmes de finale samedi 23 juin à Moscou. Elle s’est imposée 5-2 contre la Tunisie, pratiquement éliminée. Les Aigles de Carthage ont subi une deuxième défaite lors de ce Mondial 2018 après celle face à l’Angleterre (2-1). Réactions.

Moscou, envoyé spécial

« La Tunisie voulait faire pression et gagner ce match, mais ils ont laissé des espaces et notre mérite, c'est d'avoir profité de ces espaces ». Roberto Martinez, sélectionneur belge, avait l’air très serein après le 5-2 de son équipe face aux Aigle de Carthage a de quoi être satisfait pour le moment.

Les Diables Rouges n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires, venus pourtant dans l’espoir au minimum d’accrocher la sélection belge. Saignante offensivement, la Belgique d'Eden Hazard et de Romelu Lukaku, auteurs chacun d'un doublé, a fait un grand pas vers les huitièmes de finale. Au passage, Lukaku est devenu le premier buteur belge à marquer 4 buts dans un Mondial. Il rejoint le Portugais Cristiano Ronaldo en tête du classement des buteurs du Mondial 2018.

Des talents individuels et une attitude collective pour la Belgique

« J'ai vu une équipe bien équilibrée avec des joueurs prêts à s'aider. On a marqué grâce à des talents individuels mais aussi grâce à une attitude collective qui est la bonne », observe Roberto Martinez. « C’est super, on a mis la manière, raconte le milieu de terrain Axel Witsel. On a fait une grosse prestation aujourd’hui et on pense désormais à récupérer pour l’Angleterre. On devra être plus attentif. On doit rester équilibrer pour stopper les contres. Il faut continuer comme ça ».

La joie qui se lisait sur le visage de Witsel contrastait avec la déception du coach tunisien. « Dès le tirage au sort, on savait que la Belgique serait un adversaire extrêmement difficile. Il ne faut pas oublier que les Belges sont supérieurs. Mais nous tenons à présenter nos excuses aux supporteurs tunisiens nombreux dans le stade, nous avons fait de notre mieux, nous tâcherons de nous améliorer à l'avenir », dit-il. Il ajoute : « Prendre une débâcle 5 à 2, c'est ridicule. On n'a pas été ridicule quand on voit la possession (52/48 pour la Belgique), mais athlétiquement on n'a pas suivi. »

Siam Ben Youssef : « Nous avons perdu trop de ballons »

Le Tunisien Siam Ben Youssef, qui a vécu un match compliqué, a eu du mal à encaisser la défaite. Il est à l’origine du penalty en début de rencontre après une faute dans la surface sur Eden Hazard. « On voulait faire quelque chose de bien. Mais on a fait trop d’erreurs. Nous avons perdu trop de ballons. Notre dernier match sera important et nous sommes tout de même motivés pour la rencontre face au Panama qui nous tient à cœur », avance-t-il en traînant la patte.

« C’est dur à digérer. On a poussé, on a essayé de jouer notre jeu. Il va falloir apprendre de ses erreurs. Nous leur avons offert des buts. C’est un apprentissage difficile », se lamente Anice Badri qui veut gagner face au Panama pour sortir la tête haute.

Coupe du monde 2018: calendrier, résultats et classements

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.