Mondial 2018: l'Egypte réclame à la Fifa le droit de diffuser 22 matches - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent

Depuis le Centre de culture contemporaine de la capitale catalane, l'ancien Premier ministre français Manuel Valls a officialisé ce mardi sa candidature aux municipales de mai prochain à Barcelone, dont il est natif. «Je veux être le prochain maire de Barcelone», a-t-il déclaré, annonçant qu'il allait démissionner de son poste de député en France.

Mondial 2018: l'Egypte réclame à la Fifa le droit de diffuser 22 matches

L'Autorité égyptienne de la concurrence a annoncé avoir réclamé à la Fédération internationale (Fifa) le droit pour la télévision nationale de diffuser 22 rencontres du Mondial-2018 qui débute jeudi en Russie, en dénonçant le monopole de la chaîne beIn. La chaîne qatarie est actuellement la seule détentrice au Moyen-Orient des droits de retransmission. Dans un pays de près de 100 millions d'habitants où le salaire moyen ne dépasse pas 200 euros, les Egyptiens qui veulent regarder leur équipe nationale, qualifiée pour la première fois depuis 28 ans, doivent acheter un décodeur pour 1.630 livres (78 euros) et payer plus de 2 000 livres (100 euros) d'abonnement. Dans un communiqué publié dimanche soir, l'Autorité dit avoir reçu une plainte, dont elle ne révèle pas l'origine, accusant la Fifa de violer les règles de la concurrence. « La Fifa a privé la concurrence de beIN de présenter de meilleures offres aux téléspectateurs égyptiens» , avance le communiqué. Dans plusieurs courriers adressés à la Fifa, l'autorité a soulevé la question mais l'instance internationale « n'a pas coopéré », dit encore le texte. L'autorité égyptienne affirme alors avoir décidé de « contraindre » la Fifa à accorder les droits de retransmission à la télévision publique du pays en échange d'une somme d'argent dont le montant n'a pas été révélé. Elle dit par ailleurs envisager des démarches en ce sens auprès de l'Union européenne et de la Suisse, où se trouve le siège de la Fifa.

Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.