Ghana: suspecté de corruption, Kwesi Nyantakyi est suspendu par la Fifa - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Ghana: suspecté de corruption, Kwesi Nyantakyi est suspendu par la Fifa

Le Comité d'éthique de la Fifa réagit à son tour au scandale de corruption qui secoue le football ghanéen. Ce vendredi 8 juin, l'instance annonce la suspension de Kwesi Nyantakyi, le président de la Fédération ghanéenne, de toute activité liée au football au niveau national et international pour une période de 90 jours. Cette sanction est prise « avec effet immédiat » et pourrait être étendue pour une période 45 jours supplémentaires maximum. L'information a été confirmée à RFI par la Fédération ghanéenne de football. Cette suspension intervient au lendemain de la dissolution de ladite Fédération par le gouvernement du Ghana, après les accusations de corruption massive portées à l'encontre de Nyantakyi et de plusieurs autres dirigeants dans le documentaire sulfureux « Number 12 ».

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.