Focus sur le Nigeria à la Coupe du monde 2018 - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Focus sur le Nigeria à la Coupe du monde 2018

media L'équipe du Nigeria le 2 juin 2018 à Londres. Reuters/John Sibley

En Russie, l’équipe du Nigeria disputera la sixième Coupe du monde de son histoire. Les Nigérians y défieront la Croatie, l’Islande et surtout une Argentine qu’ils ont déjà affrontée lors des Mondiaux 2010 et 2014. Présentation des « Super Eagles » qui vont encore se mesurer à la bande à Lionel Messi.

Les 23 : Gardiens de but (3) : Francis Uzoho (Deportivo La Corogne/Espagne), Ikechukwu Ezenwa (Enyimba/Nigeria), Daniel Akpeyi (Chippa United/Afrique du Sud) Défenseurs (8) : William Troost-Ekong (Bursaspor/Turquie), Abdullahi Shehu (Bursaspor/Turquie), Tyronne Ebuehi (Ado La Haye/Pays-Bas), Elderson Echiejile (Cercle Bruges/Belgique), Chidozie Awaziem (Nantes/France), Leon Balogun (Brighton/Angleterre), Kenneth Omeruo (Kasimpasa/Turquie), Bryan Idowu (Amkar Perm/RUS) Milieux de terrain (7) : John Obi Mikel (Tianjin Teda/Chine), Ogenyi Onazi (Trabzonspor/Turquie), Wilfred Ndidi (Leicester City/Angleterre), Oghenekaro Etebo (Las Palmas/Espagne), John Ogu (Hapoel Be'er Sheva/Israël), Joel Obi (Torino/Italie), Mikel Agu (Bursaspor/Turquie) Attaquants (5) : Ahmed Musa (CSKA Moscou/Russie), Kelechi Iheanacho (Leicester City/Angleterre), Victor Moses (Chelsea/Angleterre), Odion Ighalo (Changchun Yatai/Chine), Alex Iwobi (Arsenal/Angleterre).

L’équipe-type probable : Francis Uzoho – Bryan Idowu, Leon Balogun, William Troost-Ekong Abdullahi Shehu – Wilfred Ndidi, Obi Mikel John (cap), Ogenyi Onazi – Alex Iwobi, Odion Ighalo, Victor Moses

Le(s) système(s) de jeu : 4-3-3, 4-5-1, 5-3-2… Gernot Rohr, le coach des « Super Eagles » a testé plusieurs schémas, notamment lors des matches amicaux des derniers mois. Mais on s’achemine bien vers une défense à quatre avec un John Obi Mikel à la baguette au milieu et des ailiers très actifs. C’est en tout cas ainsi que le Nigeria a réussi ses prestations les plus convaincantes.

Le joueur-vedette : Les plus belles années de John Obi Mikel sont certes derrière lui. Car ce milieu de terrain aussi puissant qu’habile techniquement a laissé Chelsea et l’Angleterre pour le Tianjin Teda en Chine en 2017. Mais, même après une saison loin de l’Europe, le droitier de 31 ans reste une valeur sûre du football nigérian. Son expérience sera en tout cas précieuse, l’écrasante majorité des « Super Eagles » n’ayant jamais disputé de Mondial.

Le joueur-clé : Francis Uzoho. Le plus jeune joueur nigérian (19 ans) a une très lourde responsabilité : faire oublier Vincent Enyeama. Grâce notamment à leur gardien de but emblématique, les « Super Eagles » ont atteint les huitièmes de finale du Mondial 2014. Le jeune portier de la réserve du Deportivo sera-t-il à la hauteur de son illustre aîné ? Gernot Rohr est obligé d’y croire, entre un Enyeama qui n’a plus joué depuis plusieurs mois et un Carl Ikeme atteint de leucémie.

Le sélectionneur : Gernot Rohr. A 64 ans, le Germano-Allemand va disputer sa première Coupe du monde. Cet ex-défenseur polyglotte est pourtant un entraîneur expérimenté puisqu’il a dirigé plusieurs clubs en France notamment, avant de sillonner l’Afrique : Gabon, Niger, Burkina Faso, Nigeria…

La statistique : 5. C’est le nombre de joueurs déjà présents lors du Mondial 2014 : Kenneth Omeruo, John Obi Mikel, Ogenyi Onazi, Ahmed Musa, Victor Moses. A noter qu’Elderson Echiejile est le seul rescapé de l’édition 2010 mais avait manqué celle au Brésil à cause d’une blessure. Les Coupes du monde se suivent donc mais les effectifs nigérians ne se ressemblent pas.

La préparation : Un match nul face à la RD Congo (1-1) à Port-Hartcourt puis une défaite 2-1 face à l’Angleterre à Londres avant un dernier test face à la République tchèque (6 juin en Autriche).

Les adversaires en Russie : La Croatie le 16 juin à Kaliningrad, puis l’Islande le 22 juin à Volgograd et enfin l’Argentine le 26 juin à Saint-Pétersbourg. Les « Super Eagles » n’ont jamais affronté les Croates et ont croisé la route des Islandais en 1981 seulement. En revanche, ils connaissent très bien la bande à Lionel Messi pour l’avoir affrontée lors des Mondiaux 2010 et 2014 !

Le passé en Coupe du monde : le Nigeria va disputer sa 6e phase finale, après 1994, 1998, 2002, 2010 et 2014, ce qui en fait le pays africain le plus régulier en Coupe du monde après le Cameroun (7 participations). Les « Super Eagles » ont franchi le premier tour trois fois, un record. En revanche, ils n’ont jamais atteint les quarts du tournoi.

Le moment qui a tout changé : Le 17 novembre 2015. On l’oublie un peu vite mais le Nigeria a frôlé la catastrophe au deuxième tour des éliminatoires. Tenu en échec 0-0 par le Swaziland le 13 novembre à Lobamba, les Nigérians ont péniblement écarté leurs modestes adversaires 2-0 au retour. Sans cette victoire poussive, les « Super Eagles » n’auraient jamais vu la Russie…

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.