Mort d’un supporter: dix-sept policiers tunisiens mis en examen - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Mort d’un supporter: dix-sept policiers tunisiens mis en examen

Dix-sept policiers tunisiens ont été mis en examen pour homicide involontaire après le décès d'un supporter de foot, mort noyé en marge d'un match fin mars, a indiqué mardi 15 mai l'avocat des parties civiles, Me Ghazi Mrabet. Les policiers sont accusés d'avoir poursuivi jusqu'à un petit cours d'eau proche du stade de Radès, en périphérie de Tunis, un groupe de jeunes impliqués dans des échauffourées entre supporteurs du Club africain, l'une des principales équipes de football tunisiennes, qui a emporté la Coupe de Tunisie le week-end dernier. Le drame avait eu lieu le 31 mars après un match entre le Club africain et l'Olympique de Médenine (1-1), dans le cadre de la 22e journée de Ligue 1. Selon des témoins, la victime, Omar Labidi, 19 ans, avait crié aux policiers qu'il ne savait pas nager, avant de sauter dans l'eau pour leur échapper. Le corps du jeune homme avait été repêché le lendemain à environ trois kilomètres du stade de Radès. Le frère de la victime avait accusé les policiers d'avoir poussé le jeune supporteur à sauter dans le canal. La famille d'Omar Labidi, qui avait porté plainte, s'est constituée partie civile.

Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.