Foot: le Qatar ne dit pas «non» à un Mondial 2022 à 48 équipes - Sports - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Foot: le Qatar ne dit pas «non» à un Mondial 2022 à 48 équipes

media L'Al-Wakrah Stadium en construction pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. KARIM JAAFAR / AFP

Le Qatar, pays-hôte de la Coupe du monde 2022, a invité la Fédération internationale de football (FIFA) à discuter dans le détail d’une éventuelle augmentation du nombre d'équipes participantes avant qu’« une décision ne soit prise ». L’idée de passer de 32 à 48 nations, lancée par la confédération sud-américaine (CONMEBOL), a été jugée « très intéressante » par le président de la FIFA, Gianni Infantino.

La phase finale de la Coupe du monde de football se jouera-t-elle avec 48 équipes, quatre années plus tôt que prévu ? Alors que le passage de 32 à 48 nations doit se faire à l’occasion du Mondial 2026, le Qatar n’a en effet pas fermé la porte à un Mondial 2022 avec 16 participants en plus.

C’est en tout cas ce que le Qatar's Supreme Committee for Delivery & Legacy, chargé de suivre la préparation du tournoi dans l’Emirat, a laissé entendre dans une déclaration : « Nous savons que la CONMEBOL [la Confédération sud-américaine, Ndlr] a transmis une proposition à la FIFA suggérant une hausse du nombre d’équipes pour la Coupe du monde 2022. Avant qu’une décision ne soit prise, il est important que des discussions aient lieu concernant les (aspects)  opérations et logistiques d’un accroissement de la taille du tournoi au Qatar. Quel que soit le résultat, nous avons confiance en notre capacité à offrir une Coupe du monde réussie en 2022 ».

Des dépenses supplémentaires pour le Qatar ?

Ces propos interviennent 48 heures après la surprenante demande du CONMEBOL. Les Sud-Américains proposent ni plus ni moins de bouleverser le cahier des charges du Mondial 2022, à 4 ans et demi de cette 22e édition.

Cela pourrait pourtant conduire le Qatar à des investissements supplémentaires, un allongement de la durée de la compétitions et à une augmentation du nombre de stades, les autorités locales ayant prévu d’en construire huit seulement (contre 12 en Russie pour le Mondial 2018). Le tout dans un contexte diplomatique particulièrement tendu avec les autres pays du Golfe.

La FIFA comme la CAF avec la Cameroun ?

Cette proposition de la CONMEBOL a en tout cas été plutôt bien accueillie par Gianni Infantino. Le président de la FIFA, grand artisan d’un Mondial élargi, a jugé qu’un Mondial à 48 dès 2022 était une « idée très intéressante ». « Nous devons l’étudier sérieusement et si c’est possible, pourquoi pas ? »

La FIFA imitera-t-elle la Confédération africaine de football (CAF) ? En juillet 2017, la CAF avait en effet décidé que la Coupe d’Afrique des nations passerait de 16 à 24 équipes, et ce plusieurs mois après avoir attribué les éditions 2019, 2021 et 2023 respectivement au Cameroun, à la Côte d’Ivoire et à la Guinée.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.