Football: le Maroc en finale de son CHAN 2018 - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent

«Il faut que la Russie et l'Iran stoppent le régime», a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu, estimant que l'offensive dans la Ghouta orientale et dans la province rebelle d'Idleb étaient «contraires» aux accords négociés par Ankara, Moscou et l'Iran dans le cadre du processus d'Astana, rapporte l'AFP. Le Conseil de sécurité des Nations unies doit retenter de voter dans les heures qui viennent un projet de résolution demandant un cessez-le-feu de trente jours en Syrie.

Football: le Maroc en finale de son CHAN 2018

media Le Marocain Ayoub El Kaabi a frappé deux fois en demi-finale du CHAN 2018, face à la Libye. Courtesy of CAF

L’équipe du Maroc s’est qualifiée pour la finale d'un Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) qu’elle accueille, ce 31 janvier à Casablanca. Les Marocains ont battu les Libyens 3-1 après prolongation grâce notamment à deux buts d'Ayoub El Kaabi. Ils affronteront le Nigeria, le 4 février.

L’équipe du Maroc n’a plus qu’une étape à franchir pour réussir son pari : remporter le Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) à domicile. La sélection marocaine s’est en effet qualifiée pour la première finale d’un grand tournoi séniors depuis celle de la CAN 2004. Le 4 février à Casablanca, elle défiera ainsi le Nigeria, tombeur 1-0 du Soudan.

Pour parvenir à ce résultat, les « Lions de l’Atlas » ont dû écarter la Libye, en demi-finale du CHAN 2018, ce 31 janvier à Casablanca. Une tâche qui aurait pu être nettement plus simple si les Marocains avaient été efficaces en première période.

Le Libyen Mohamed Nashnush souffre mais ne cède pas

A la 5e minute, le milieu offensif Achraf Benchirki glisse ainsi le ballon à l’attaquant Walid El Karti qui le pique par-dessus le gardien de but adverse Mohamed Nashnush. Mais un défenseur libyen parvient à dégager devant sa ligne.

A la 24e, sur un coup franc venu de la droite, le milieu Salaheddine Saidi envoie le ballon sur la transversale d’un coup de boule. La balle rebondit devant la ligne de but. Ayoub El Kaabi a suivi mais son coup de tête à lui n’est pas assez appuyé pour surprendre Nashnush.

Ce dernier doit encore s’employer sur un coup franc puissant (39e) puis compter sur un sauvetage du défenseur libyen Ahmed El Trbi dans les pieds de l’ailier Ismail El Haddad (42e).

En seconde période, les « Chevaliers de la Méditerranée », vainqueurs du CHAN 2014, se montrent un peu plus entreprenants. Un coup de tête de Saleh Taher Saieb force ainsi le défenseur Abdeljalil Jbira à jouer à son tour les sauveteurs (63e).

Le doublé d’Ayoub El Kaabi

Bousculés, les Marocains s’en remettent une nouvelle fois à leur star, Ayoub El Kaabi. La révélation et meilleur artificier du CHAN 2018 porte en effet son total à sept réalisations avec une tête piquée, suite à un centre du milieu Zakaria Hadraf : 1-0, 73e.

La folie s’empare alors du public. Une bourde d’Anas Zniti gâche toutefois temporairement la fête. A la 86e minute, le portier veut crocheter un adversaire mais il rate son dribble. L’attaquant Saleh Taher Saeid intercepte le ballon et le transmet instantanément à Abdulrhman Ramadhan Khalleefah qui l’expédie au fond des filets : 1-1, 86e.

Pas de quoi démoraliser les joueurs de l’équipe du Maroc, néanmoins, et notamment El Kaabi. En prolongation, après avoir stoppé un ballon devant sa ligne de but (91e), le pensionnaire de la Renaissance Sportive de Berkane enfile encore son costume de héros. A la 96e, le meilleur buteur de l’histoire de la compétition porte en effet son total à 8 buts en profitant d’un corner dévié au second poteau : 2-1. L’avant-centre peut quitter la pelouse sous les vivas des supporters (105e).

A la 117e minute, Walid El Karti enfonce le clou sur penalty (3-1) suite à un tacle trop brutal d'Ahmed El Trbi. Les Libyens disputeront le match pour la 3e place, le 3 février à Marrakech.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.