Le Maroc en demi-finale de son CHAN 2018 - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Le Maroc en demi-finale de son CHAN 2018

media Les joueurs marocains célèbrent le but d'Ayoub El Kaabi face à la Namibie, en quart de finale du CHAN 2018. Courtesy of CAF

L’équipe du Maroc s’est qualifiée pour les demi-finales d’un Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) qu’elle accueille. Les Marocains ont battu les Namibiens 2-0, ce 27 janvier à Casablanca. Au prochain tour, ils défieront le vainqueur de Congo-Libye.

Le printemps du football marocain se confirme décidément. Après une CAN 2017 satisfaisante et une place en Coupe du monde 2018 pour l’équipe nationale A, après la victoire du Wydad Casablanca en coupe d’Afrique des clubs (Ligue des champions), c’est l’équipe nationale A’ qui s’est distinguée.

Les « Lions de l’Atlas » se sont en effet qualifiés pour la première fois de leur histoire en demi-finales du Championnat d’Afrique des nations. Ils ont au passage permis au Maroc d’atteindre le dernier carré d’une grande compétition séniors pour la première fois depuis la CAN 2004…

Ayoub El Kaabi dans l’histoire du CHAN

Pour se faire, les Marocains sont venus à bout de Namibiens vaillants mais limités, ce 27 janvier à Casablanca, en quart de finale du CHAN 2018.

En première période, le Maroc domine ainsi nettement son adversaire, avec 62% de possession de balle et plusieurs occasions de but. A la 9e minute, l’ailier Ismail El Haddad sert en retrait son compère Achraf Bencharki. Mais le joueur-vedette de la sélection marocaine tergiverse et tire au-dessus du cadre. Dans la foulée, Lloyd Kazapua, le gardien namibien, dévie un ballon repris de la tête par Badr Benoun, suite à un corner (11e). C’est ensuite au tour de Mohamed Nahiri de tenter sa chance de loin (21e).

La patience du public de Casablanca est récompensée à la 36e minute. Ayoub El Kaabi ouvre le score en profitant de la naïveté des Namibiens. Mécontents d’un coup franc sifflé par l’arbitre, ceux-ci ne prêtent pas attention à Walid El Karti qui passe rapidement le ballon à El Kaabi. Ce dernier s’en va ainsi battre le record de goals de l’histoire du tournoi (1-0).

Auteur de 6 buts inscrits depuis le début du CHAN 2018, l’attaquant de la Renaissance Sportive Berkane fait mieux que Given Singuluma. Le Zambien avait fait trembler les filets cinq fois lors du CHAN 2009.

Un but namibien valable ?

En seconde période, le Maroc fait fructifier son avantage au score. A la 54e minute, sur un corner de Bencharki, Salaheddine Saidi réussit un superbe coup de tête décroisé, envoyant le ballon dans la lucarne opposée : 2-0.

Le tableau d’affichage aurait encore pu changer si un coup franc puissant de Mohamed Nahiri n’avait pas achevé sa course sur la barre transversale (78e) ou si l’arbitre n’avait pas invalidé un but a priori valable pour la Namibie (70e)…

Toujours est-il qu’au prochain tour, le 31 janvier à Casablanca, le Maroc affrontera le vainqueur de Congo-Libye en demi-finale du CHAN 2018.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.