CHAN 2018: la Côte d’Ivoire déjà au pied du mur - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CHAN 2018: la Côte d’Ivoire déjà au pied du mur

media Fonsinho, attaquant de la Côte d'Ivoire. Photo: Pierre René-Worms /RFI

Défaits face à la Namibie (0-1) lors de leur premier match, les Eléphants vont devoir réagir jeudi 18 janvier pour leur deuxième rencontre face à la Zambie, dans le Grand stade de Marrakech. Les hommes d'Ibrahim Kamara n’ont plus d'autre choix que de briller contre une des sélections qui a fait sensation depuis le début du tournoi.

De notre envoyé spécial à Marrakech,

« C’est un match très important et nous n’avons pas le droit à l’erreur face à une très belle équipe de Zambie, avoue à RFI l’ancien international et champion d’Afrique en 2015, Kolo Touré. La dernière fois, nous ne nous sommes pas lâché et c’est embêtant. Il va falloir être déterminé et rester concentré. On sait que c’est à quitte ou double. » Le frère de Yaya Touré, entraîneur adjoint des A' a certainement dans la tête cette finale perdue de la CAN 2012 face aux Zambiens.

« Il y avait beaucoup de nervosité chez mes joueurs »

La Côte d’Ivoire a donc déjà un pied vers la porte de sortie. Et pour ne pas quitter prématurément la compétition, elle va devoir sortir un grand match. Les Eléphants se sont inclinés 1-0 face à la Namibie. Ils ont cédé dans les arrêts de jeu. « Il y avait beaucoup de nervosité chez mes joueurs car pour la majorité, il s’agissait de leur premier match dans un tournoi de cette envergure », a commenté le coach ivoirien Ibrahim Kamara en conférence de presse. « La défaite contre la Namibie nous a beaucoup affectés. Maintenant, on essaie d’oublier ce match. On s’est bien préparé pour réagir contre la Zambie. Seule la victoire nous intéresse », avance le défenseur Arnaud Akassou.

Troisième du CHAN 2016 au Rwanda, la Côte d’ivoire va devoir compter sur un groupe essentiellement composé de nouveaux joueurs, qui a déjà perdu quatre éléments sur blessure : Pacôme Zouzoua, Raoul Konan, Inza Diabate et Wonlo Coulibaly.

Fonsinho, frère de Gervinho, très attendu

Les Ivoiriens vont peut-être s’en remettre au frère de Gervinho, Fonsinho, jeune attaquant,  qui vient de réussir un début de saison époustouflant avec l’ASEC Mimosas. Yao Kouamé Alphonse, son nom à l'état civil, est annoncé comme un futur bon joueur. A 21 ans, celui qui est facilement repérable grâce à ses dreadlocks, impressionne par ses dribbles et ses frappes enroulées. Chez les Mimos, il a inscrit sept buts en douze rencontres et réalisé deux passes décisives. Après un essai à Bastia et à Lille, il s’était contenté finalement d’une équipe de CFA 2 lors d’un séjour en France.

Il y a déjà eu une confrontation entre la Côte d’Ivoire et la Zambie au premier tour d’un CHAN. Et c’est un mauvais souvenir pour les Ivoiriens qui avaient été battus d’entrée 3-0 après un triplé de Given Singuluma. « Nous allons affronter une équipe blessée après sa défaite lors de son premier match », avance Wedson Nyirenda, entraîneur de la Zambie. Genou à terre, les Eléphants vont tenter de se relever dans le Grand Stade de Marrakech.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.