Ligue des champions UEFA: la super soirée d'Aboubakar, Aubameyang et Mané - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Ligue des champions UEFA: la super soirée d'Aboubakar, Aubameyang et Mané

media Sadio Mané a inscrit un magnifique doublé avec Liverpool contre le Spartak Moscou (7-0) le 6 décembre en Ligue des champions. Phil Noble/Reuters

Les Africains étaient inspirés ce mercredi pour la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Sept d'entre eux ont trouvé le chemin des filets. Mentions spéciales pour Vincent Aboubakar, Pierre-Emerick Aubameyang et Sadio Mané, tous trois auteurs d'un doublé. Yacine Brahimi, Naby Keïta et Georges-Kévin Nkoudou ont aussi marqué.

Si les joueurs africains (ou binationaux) n'ont pas été à la fête mardi en Ligue des champions, ceux qui ont joué ce mercredi 6 décembre se sont bien rattrapés. Il fallait briller pour la 6e et ultime journée de la phase de poules de la C1. Et plusieurs d'entre eux ne se sont pas loupés.

Mané fait chavirer Liverpool

D'accord, dans l'éclatante victoire de Liverpool contre le Spartak Moscou (7-0), c'est le Brésilien Philippe Coutinho qui hérite du costume de héros avec son triplé. Mais comment ne pas parler de la performance de Sadio Mané ? Alors que le scoré était déjà de 3-0, le Sénégalais a inscrit un but somptueux d'une volée acrobatique sans contrôle juste après la pause. Mané y est allé de son doublé à un quart d'heure du terme, en reprenant le cuir tout en souplesse.

L'Egyptien Mohamed Salah a ouvert le bal: c'est lui qui a provoqué le penalty qui a permis à Coutinho de marquer au bout de quatre minutes. Le Pharaon, en fin de rencontre, a gardé son sang froid et clôt le spectacle d'un tir imparable. Liverpool termine à la première place et est qualifié pour les 8es.

 

Aboubakar, le bourreau de Monaco

Si les Monégasques avaient oublié Vincent Aboubakar, ancien pensionnaire de Ligue 1 (à Valenciennes puis Lorient entre 2010 et 2014), ce dernier leur a bien rafraîchi la mémoire cette saison. Au match aller entre Monaco et Porto, à Louis-II, le Camerounais avait inscrit un doublé. Ce mercredi, l'attaquant a remis ça. Deux tirs bien placés en première période ont suffi pour mettre son club devant.

Juste avant la pause, Yacine Brahimi, passeur décisif sur le premier but d'Aboubakar, a porté le score à 3-0. L'Algérien a marqué sur un service... du Camerounais. A noter que Rachid Ghezzal, le Fennec de l'ASM, a été expulsé. Score final : 5-2 pour Porto, porté par son duo Aboubakar/Brahimi et qualifié pour les 8es.

 

Aubameyang envoie un signal au Real

Pierre-Emerick Aubameyang ne l'a jamais caché: le Real Madrid est le club de ses rêves. Le Gabonais n'a toutefois pas hésité à faire mal aux Merengue à Santiago-Bernabeu, quelques semaines après avoir déjà marqué au match aller. Après tout, enfiler les buts est peut-être la meilleure méthode pour se faire bien voir... Alors que Madrid menait 2-0, « PEA » a d'abord réduit l'écart de la tête, puis il a égalisé d'un lob ajusté. Le Real a fini par l'emporter en fin de rencontre (3-2).

Le BVB d'Aubameyang peut quand même retirer de la satisfaction. Déjà éliminé de la course aux 8es, le club allemand, bien que battu, obtient la 3e place et jouera la Ligue Europa en février.

 

Le bijou de Keïta, le premier but de Nkoudou

La performance du FC Porto contre Monaco a condamné le RB Leipzig à la 3e place. Longtemps menés à domicile par Besiktas, les Allemands ont cru terminer sur une note positive quand Naby Keïta s'est mis à l'oeuvre. Le Guinéen, à la 87e, a réalisé un slalom dans la défense turque - 3 joueurs éliminés - pour ensuite égaliser. Mais Besiktas a inscrit un dernier but dans les ultimes secondes (1-2). Keïta et les siens s'arrêtent là en Ligue des champions et poursuivront en Ligue Europa.

 

Georges-Kévin Nkoudou a dignement fêté sa toute première titularisation en Ligue des champions. Le Franco-Camerounais de 22 ans était aligné d'entrée avec Tottenham face à l'APOEL Nicosie. Mauricio Pochettino, le coach des Spurs, voulaient profiter de la qualification déjà assurée pour donner du temps de jeu à ses habituels remplaçants. L'Ivoirien Serge Aurier était d'ailleurs aussi titulaire, et il a été passeur décisif pour le premier but anglais signé Fernando Llorente. A 10 minutes de la fin du match, alors que Tottenham menait 2-0, Nkoudou a ouvert son compteur but en réalisant un petit numéro dans la surface de réparation. Son tir final, dévié, a fini au fond des filets.

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.