Coupe de la Confédération: le TP Mazembe réalise le doublé - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Coupe de la Confédération: le TP Mazembe réalise le doublé

media Les joueurs du TP Mazembe célèbrent leur victoire lors de la finale retour de la coupe de la Confédération le 25 novembre 2017. PHILL MAGAKOE / AFP

Le Tout Puissant Mazembe a remporté ce samedi 25 novembre la coupe de la Confédération lors du match retour face aux Sud-Africains de SuperSport United qui s’est soldé par un match nul 0-0. Les Congolais s’imposent grâce à leur victoire 2-1 au match aller et remportent la compétition pour la deuxième année consécutive.

Le TP Mazembe avait déjà réalisé l’exploit de remporter deux Ligues des champions consécutives (2009 et 2010), ils ont réitéré la performance mais cette fois-ci avec la coupe de la Confédération. Pour cette finale retour, les Corbeaux de Lubumbashi se sont présentés à Pretoria avec l’avantage d’une victoire 2-1 à domicile, mais tout aurait pu être remis en question en cas de victoire 1-0 de SuperSport United.

Les Congolais ont donc préféré ne pas prendre de risque afin de gérer au mieux leur avance. Les hommes de Pamphile Mihayo auraient pourtant pu prendre l’avantage en début de première période en étant moins maladroits devant le but. Après plusieurs tentatives infructueuses, ils ont préféré attendre les Sud-Africains dans leur moitié de terrain afin de procéder en contre.

Un match fermé

Les joueurs de SuperSport n’ont jamais réussi à trouver la faille face à une défense des Corbeaux parfaitement en place. Mis à part un but refusé pour une position de hors-jeu, les Sud-Africains ont été inoffensifs en attaques dans un match plus marqué par son intensité physique que par sa justesse technique.

La fin de la rencontre a été assez tendue avec l’expulsion de Chongo Kabaso à la 82e minute pour un second carton jaune. Réduits à dix, les Corbeaux de Lubumbashi ont serré les rangs avant un deuxième carton rouge adressé cette fois au joueur de SuperSport, Thuso Phala, à la 89e pour une faute grossière.

Deuxième coupe de la Confédération consécutive

Devant un public bien clairsemé et à domicile, dans le Lucas « Masterpieces » Moripe Stadium, SuperSport a échoué dans sa quête d’une compétition qui aurait pu faire de lui le troisième club sud-africain à remporter un titre continental.

Avec son expérience des finales de grandes compétitions, le TP Mazembe n’a, en revanche, pas laissé passer sa chance. Invaincus durant toute la compétition, les Congolais ont remporté leur deuxième coupe de la Confédération consécutive et complètent une armoire à trophées déjà très bien remplie.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.