Cameroun: pour Hugo Broos, «c’est à Toko Ekambi de faire le premier pas» - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Cameroun: pour Hugo Broos, «c’est à Toko Ekambi de faire le premier pas»

media Hugo Broos à la CAN 2017 lors du match Cameroun- Burkina Faso. ReutReuters/Mike Hutchings

Le sélectionneur du Cameroun maintient qu’il n’a jamais décidé d’écarter Carl Toko Ekambi de la sélection camerounaise. Pour lui, le responsable, c'est le joueur. Il attend désormais que ce dernier fasse le premier pas pour espérer revenir en sélection.

L’affaire Toko Ekambi continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Entre les accusations et les démentis, les supporters des Lions indomptables ne savent plus où donner de la tête. Qui croire entre le sélectionneur et le joueur d’Angers ?

Flashback… Début octobre au moment d’annoncer la liste du Cameroun qui doit rencontrer l’Algérie pour la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, Hugo Broos lâche : « Toko a refusé la sélection parce qu’il estime qu’il n’est pas souvent titularisé ».

Le joueur réagit le lendemain sur la chaîne Vox Africa. « Je n’ai jamais refusé de répondre à une convocation. Après avoir reçu la pré-convocation, le staff m’a appelé pour m’informer que le coach ne m’avait pas retenu dans la liste des 23. Comment peut-il dire en conférence que j’ai boycottée la sélection ? ».

La preuve par whatsapp

Quelques jours plus tard, le site camfoot.com livre sa version. Il confirme que Toko Ekambi avait d’abord été pré-convoqué mais pas retenu dans la liste finale. Mais avec le forfait sur blessure d’Eric Choupo-Moting, l’Angevin a été rappelé pour remplacer le joueur de Stoke. C’est à ce moment qu’il aurait refusé de venir en sélection après un échange avec Alphonse Tchami, le team manager des Indomptables.

Vendredi 27 octobre, le sélectionneur Hugo Broos est revenu sur cette polémique au micro de RFI. «Il  (Toko Ekambi) a envoyé un message sur l’application whatsapp pour dire qu’il ne faut plus l’appeler. Je l’ai vu (le message), insiste le sélectionneur des Lions indomptables. Cela provient de son numéro. S'il trouve qu’il y a un malentendu, c’est à lui de faire le premier pas, ce n’est pas à moi. Je ne veux pas d’excuses publiques, mais je pense que c’est à lui de prendre son téléphone, de m’appeler et de s’expliquer. La balle est dans son camp. »

Affaire à suivre…

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.