Le Maroc organisera le CHAN 2018 à la place du Kenya - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Le Maroc organisera le CHAN 2018 à la place du Kenya

media Le Marocain Nahiri Mohamed. AFM / Fadel Senna

Le Maroc organisera la cinquième édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018), a annoncé la Confédération africaine de football. Le CHAN 2018 devait initialement avoir lieu au Kenya. L'équipe d'Egypte est par ailleurs repêchée pour la phase finale du tournoi (12 janvier-4 février).

La Confédération africaine de football (CAF) a mis un terme au léger doute qui planait sur le nom du pays hôte du CHAN 2018, ce 14 octobre 2017 à Lagos. C’est bien le Maroc qui accueillera cette compétition réservée aux joueurs locaux.

Trois semaines après avoir retiré l’organisation au Kenya, la CAF s’est donc tournée vers un pays qui espère organiser prochainement une Coupe d’Afrique des nations ainsi que la Coupe du monde 2026.

Il y avait peu de suspense tant le Maroc faisait figure de favori face aux deux autres candidats annoncés par la CAF. La Guinée équatoriale a en effet déjà vu passer beaucoup de compétitions ces dernières années : les Coupes d’Afrique des nations 2012 et 2015, ainsi que les CAN féminines 2008 et 2012. Quant à l’Ethiopie, elle a rapidement rappelé que son intérêt se portait sur l’édition 2020, pas sur le CHAN 2018.

« La Fédération d’Ethiopie a envoyé une manifestation d’intérêt sans une garantie gouvernementale, a précisé le président de la CAF, Ahmad, au micro de Bright Abiola. Donc, on n’a pas retenu la candidature éthiopienne. Seuls le Maroc et la Guinée équatoriale ont été retenus ».

L’Egypte repêchée pour le CHAN 2018

Le choix pris par le Comité d’urgence de la CAF a par ailleurs eu une autre conséquence : le repêchage de l’équipe d’Egypte. Celle-ci avait en effet été battue par la sélection du Maroc en éliminatoires.

Les Egyptiens n'ont jamais disputé cette compétition dont la RD Congo est tenante du titre mais pas qualifiée pour le CHAN 2018 (12 janvier-4 février).

« Par ailleurs, le Comité d’urgence a rejeté les réserves formulées par le Mali et a confirmé la qualification de la Mauritanie », indique la CAF dans un communiqué. Les Maliens avaient en effet estimé que les Mauritaniens n'avaient pas présenté tous les documents requis lors de leurs confrontations, en éliminatoires.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.