Mondial 2018: le Burkina Faso chute lourdement en Afrique du Sud - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Mondial 2018: le Burkina Faso chute lourdement en Afrique du Sud

media Le Bafana Bafana Andile Jali prend le meilleur sur l'Etalon Patrick Malo. Samedi 7 octobre 2017. REUTERS/Siphiwe Sibeko

Le Burkina Faso, leader du groupe D, s’est lourdement incliné sur la pelouse de l’Afrique du Sud (3-1), dernière de la poule, lors de la 5e journée des éliminatoires du Mondial 2018. Les Etalons sont désormais sous la menace du Cap-Vert et du Sénégal qui se rencontrent samedi soir. Le vainqueur sera le nouveau leader du groupe à une journée de la fin des éliminatoires.

Ce n’était vraiment pas le moment pour le Burkina de perdre une rencontre (3-1) alors que le money time des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 est lancé. Surtout pas face à une équipe sud-africaine dernière de la poule et qui avait quasiment perdu ses derniers espoirs de qualification. C’est une très mauvaise opération pour les Etalons qui ne seront plus leaders samedi soir après la rencontre entre le Cap-Vert et le Sénégal.

Au-delà de la défaite des hommes de Paulo Duarte, c’est la manière dont ce revers est arrivé qui va certainement hanter Bertrand Traoré et ses amis. Le Burkina, invaincu avant cette cinquième journée, et qui avait doublement tenu tête au favori du groupe le Sénégal (0-0; 2-2), s’est liquéfié sur la pelouse du stade Soccer City de Johannesburg.

Alain Traoré sauve l'honneur

Les Etalons ont été cueillis à froid dès la première minute de jeu par un but inscrit à la 52e seconde par Percy Tau, qui a profité de l’apathie de la défense burkinabé sur une touche, pour marquer de la tête. Idéalement lancés, les hommes de Stuart Baxter commencent un récital qui va faire tourner la tête de leurs adversaires. Dépassés par la technique, la vitesse et l’engagement des Sud-Africains, les Burkinabé n’arrivent pas contenir la fougue adverse. Malgré la rentrée d’Aristide Bancé dès la 33e minute, les Etalons subissent et encaissent un deuxième but par l’intermédiaire de Themba Zwane (34e). La troisième réalisation de Sibusiso Vilakazi (45e) après une superbe action viendra conclure la première période de rêve des Bafana Bafana et cauchemardesque pour le Burkina.

Si le capitaine Charles Kaboré a tenté de remobiliser les troupes à la mi-temps, il était vraisemblablement trop tard pour reprendre le fil de la rencontre. Les Sud-Africains se contentent de gérer leur avance -surtout après l’expulsion de Bongani Zungu (67e)- et les hommes de Duarte parviendront seulement à réduire le score par Alain Traoré dans les dernières minutes du match (87e).

L'Afrique du Sud, qui avait quasiement perdu ses chances de qualification, se relance avec désormais quatre points et deux matches à disputer face au Sénégal.

 

Coupe du monde 2018: tous les résultats et classements de la phase de groupes en Afrique

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.