Ligue des champions: l’Etoile du Sahel s’est fait peur - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Ligue des champions: l’Etoile du Sahel s’est fait peur

media Alaya Brigui célèbre son ouverture du score lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions opposant l'Etoile du Sahel à Al Ahly le 1er octobre 2017. SALAH HABIBI / AFP

L’Etoile du Sahel s’est imposée dans la difficulté ce dimanche 1er octobre à domicile 2-1 face aux Egyptiens de Al Ahly. Les Tunisiens prennent ainsi une option pour la finale avant la demi-finale retour le 20 octobre prochain. Dans l’autre demi-finale de cette Ligue des champions de la CAF, l’USM Alger a fait 0-0 face au Wydad Casblanca.

Les Tunisiens avaient bien démarré la rencontre en ouvrant rapidement le score dès la 16e minute par Alaya Brigui. Dès lors, sur son terrain, l’Etoile du Sahel semblait avoir le match en main, Brigui aurait même pu doubler la mise à la 63e minute sans une parade du gardien égyptien Sherif Ekrami.

Le match aurait pourtant pu basculer à la 67e minute sur l’égalisation de Salah Gomaa tout juste entré en jeu. Les Tunisiens se sont néanmoins bien ressaisis notamment grâce à Amine Ben Amor qui a redonné l’avantage à son équipe d’une somptueuse frappe des 30 mètres à la 75e. L’Etoile du Sahel se déplacera donc en Egypte avec un petit but d’avance lors du match retour le 20 octobre prochain, mais il suffira d’une victoire 1-0 de Al Ahly pour se qualifier en finale grâce à ce but inscrit à l’extérieur.

L’USM Alger peut nourrir des regrets

Dans la deuxième demi-finale de Ligue des champions de la CAF, l’USM Alger peut nourrir des regrets. Nettement dominateurs, les Algériens n’ont jamais réussi à convertir leurs occasions. Cette demi-finale aller de la Ligue des champions de la CAF s’est soldée par un résultat nul et vierge. La faute au gardien du Wydad, Zouhair Laaroubi, mais aussi à la maladresse des joueurs de l’USM dans un match marqué par les approximations techniques.

Le match a pourtant failli basculer à la toute fin du temps réglementaire. Poussé par le stade du 5 juillet, les Algérois auraient pu enfin ouvrir le score si Laaroubi n’avait pas une fois de plus sauvé la mise au Wydad.
 

Demi-finales aller de la Ligue des Champions de la CAF

USM Alger – Wydad Casablanca 0-0
Etoile du Sahel – Al Ahly (2-1)

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.